Extraction du gaz de schiste

fracturation hydraulique  méthodes  eau contaminée  sécurité

De nouvelles méthodes de fracturation hydraulique

De nouveaux produits sont développés par des sociétés afin de permettre une fracturation hydraulique encore plus sûre. Des changements majeurs sont à attendre dans le secteur de l’énergie.

Lire la suite
allemagne  peter altmaier  gaz de schiste  moratoire

L’Allemagne ne ferme pas la porte aux gaz de schiste

Afin de répondre aux problématiques écologiques posées par la technique de fracturation hydraulique, seule technique utilisée et en mesure d’extraire le gaz de schiste, l’Allemagne semble vouloir s’inspirer de la France. Mais ne ferme pas définitivement la porte à cet hydrocarbure.

Lire la suite
gaz de schiste  Louis Lapierre  institut  gaz de schiste

Louis Lapierre le nouvel expert en gaz de schiste

Louis Lapierre sera l’expert en environnement de l’Institut de l’Energie du Nouveau-Brunswick, il avait proposé à l’automne dernier la création d’un nouvel Institut.

Lire la suite
Texas  huile de schiste  Marcellus  Cline

Une nouvelle formation au Texas pourrait éclipser les autres formations américaines

Une nouvelle formation de schiste trouvée au Texas pourrait bien devenir la formation la plus importante des Etats-Unis.

Lire la suite
université de Pau  fracturation hydraulique  gaz de schiste  recherche

L’université de Pau continue ses recherches sur le gaz de schiste

L’université de Pau est reconnue dans le monde entier pour ses recherches et ses développements dans le domaine de l’ingénierie du pétrole. Malgré quelques échecs sur la technique de fracturation par arc électrique, les recherches continuent.

Lire la suite
Veolia environnement  Suez environnement  australie  recyclage

Recyclage de l’eau de la fracturation hydraulique : Veolia et Suez concourent en Australie

Alors que l’Australie vient de revoir à la hausse ses estimations d’huile de schiste grâce à la découverte d’un gisement géant qui pourrait faire devenir le pays un pays exportateur de pétrole, les industries spécialisées dans le recyclage de l’eau issue de la fracturation hydraulique attendent les résultats d’un appel d’offres géant.

Lire la suite

Comment extrait-on du gaz de schiste ? Par forage, bien sûr, presque de la même manière que le gaz naturel, même si les taux de récupération sont beaucoup plus faibles (sous-entendu beaucoup de gaz est perdu pendant l'extraction, ou n'est jamais remonté des puits). Alors que l'on peut récupérer en moyenne 75 % du gaz naturel d'une poche forée, seulement 20 % des carbures schisteux peuvent être isolés et remontés à la surface.

La plupart des schistes gazéifères sont prisonniers des couches souterraines d'argile litée. Les différentes étapes de production du gaz et de l'huile de schale à partir des sols argileux ont donc toutes comme objectif de séparer les sédiments et le gaz.

Chaque forage a ses particularités et ses propres dispositifs d'extraction, dépendant notamment des types de roches mères d'où il faut extraire le gaz. Selon si le gisement est noyé entre plusieurs couches humides ou si la perméabilité de la roche est plus ou moins élevée, les techniques diffèrent à la marge.

De nombreux types d'additifs (nitroglycérine gélatinée, dioxyde de carbone liquide…) et beaucoup d'eau sont injectés à très haute pression sur la roche, en profondeur, afin de la fissurer et laisser s'enfuir le gaz qu'on récupère ensuite à l'aide de tuyaux de pompage.

Certains forages sont dit à fracturation horizontale, le point d'injection de l'eau étant sur le côté et à hauteur du gisement plutôt qu'au dessus de lui, ceci afin de pouvoir exposer une plus grande partie du gisement au trou de la sonde d'extraction.