Gaz de schiste aux Pays-Bas, début possible en 2020

gaz de schiste

Le gouvernement néerlandais a récemment fait savoir que la phase d'exploitation du gaz de schiste ne débuterait pas avant cinq années, soit pas avant 2020. Le temps pour le pays de faire le point sur les tenants et les aboutissants de la filière notamment en ce qui concerne la fracturation hydraulique. Pour autant, le pays qui enferme des quantités massives de gaz de schiste a tout l'air de préparer le terrain pour 2018 même selon les spécialistes. 

'La recherche et l'exploitation commercial du gaz de schiste n'est pas à l'ordre du jour pour les cinq prochaines années". C'est en ces termes que le ministre néerlandais de l'Economie, Henk Kamp, s'est exprimé au sujet du filon du gaz de schiste aux Pays-Bas. Aucune porte ne semble donc fermée sur la question de l'exploitation en tant que tel, le pays renfermant entre 200 et 500 milliards de mètres cubes de gaz de schiste dans ses sous-sols.

Pour le moment, il faudra donc patienter car le gouvernement a tout simplement interdit toute opération de forage commercial du gaz de schiste d'ici 2020, remettant en cause ou du moins se questionnant sérieusement sur les effets néfastes probables de la technique de la fracturation hydraulique sur l'environnement. Et l'on connait bien le caractère écologique des Pays-Bas, aussi la prudence est-elle de mise.  

Car c'est bien la technique de la fracturation hydraulique qui pose encore quelques problème au gouvernement du Pays-Bas. Les enjeux environnement de la technique soulevant ici comme ailleurs des contestations : fuite dans les nappes phréatiques de produits chimiques et possibles tremblements de terres continuent de refreiner les ardeurs d'un pays pour lequel le gaz compte pourtant beaucoup dans la balance du PIB, pour 8% des revenus annuels de l'Etat.

Vers une exploitation possible aux alentours de 2018 voire 2020

Le pays se donne ainsi de 3 à 5 ans pour faire le point sur la fracturation hydraulique avant de jeter les bases de ce qui pourrait être une exploitation à grande échelle. Auparavant, un rapport sur les sources d'énergies est toujours actuellement en cours d'écriture et devrait sortir d'ici la fin de l'année 22015. Parmi les chapitres du dossier, figure celui qui devra déterminer si oui ou non le gaz de schiste entre bel et bien dans le périmètre d'activité énergétique du pays.

Suite à quoi, la plupart des experts en énergie estime que le Pays-Bas pourrait bel et bien se lancer dans l'activité à l'horizon 2018 voire 2020. Dans ce cas de figure, aucune exploitation commerciale privée ne serait autorisée, mais une exploitation publique cette fois. Des puits de forage de gaz de schiste seraient alors mis sur pied par les principales compagnies énergétiques nationales. Une manière de maîtriser le sujet, de rassurer l'opinion publique en démontrant que la force politique tient le taureau par les cornes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire