Exploitation en Amérique du Nord

Quebec: Les conséquences du gaz de schiste

Quebec: Les conséquences du gaz de schiste

Thierry Vandal, le président québécois d'Hydro-Québec s’est fait entendre lors d'une commission de l'Assemblée nationale sur le déclassement de Gentilly-2 qui aurait mis hors service l’unique réacteur nucléaire du Québec à cause de l’exploitation du gaz de schiste.

Lire la suite
Chattanooga  Tennessee  forage  location

De nouveaux puits de gaz de schiste à Chattanooga

La formation de schistes à Chattanooga, 4ème ville de l’état du Tennessee, semble intéresser de plus en plus d’industries de gaz et de pétroles.

Lire la suite
Maryland  fracturation hydraulique  étude  O'Malley

Le gouverneur du Maryland lance une étude sur la fracturation hydraulique

Situé sur la formation Marcellus, une des plus riches en gaz de shciste des Etats-Unis, le Maryland est particulièrement concerné par la technique de fracturation hydraulique utilisée pour extraire cet hydrocarbure fossile.

Lire la suite
Etats unis  schiste  pttep  thaïlande

La thaïlandaise PTTEP traite avec les États-Unis

Le Département des combustibles et des minéraux du gouvernement thaïlandais a demandé à la PTTEP, compagnie d’exploitation et de production de pétrole, l’autorisation d’explorer les gisements de gaz de schiste aux États-Unis afin d’importer du gaz naturel liquéfié et d’assurer la sécurité de la Thaïlande en matière d’énergie sur le long terme.

Lire la suite
Dakota du Sud  Alaska  réglementation  fracturation hydraulique

Fracturation hydraulique : Le Dakota du sud et l’Alaska se mettent à jour

Ces dernières semaines, le Dakota du sud et l’Alaska ont rejoins le groupe d’états américain qui ont mis à jour leurs réglementations sur le pétrole et le gaz et ainsi répondu aux problèmes que posent les opérations de fracturation hydraulique à grande échelle.

Lire la suite
fracturation hydraulique  New York  étude  environnement

La fracturation hydraulique à New York est déclarée sans danger

Selon une étude sur la fracturation hydraulique du ministère de la santé américain rapportée par le New York Times, cette dernière, aussi appelée « fracking », peut être réalisée de manière sûre au sein de l’état de New York.

Lire la suite

C’est sur le territoire américain que l’exploitation des gaz de schiste a commencé. Le premier puits de gaz de schiste a vu le jour à Frédoria dans l’Etat de New York au début du XIXème siècle. Les réserves de gaz de schiste en Amérique du Nord sont évaluées à  plus de 100 000 milliards de mètres cubes, le second bassin le plus important derrière l’Asie. Selon des estimations, le sol nord-américain semble posséder des réserves de gaz pour une période de 100 ans.

Aujourd’hui on compte près de 500 000 forages actifs sur le territoire des Etats-Unis, majoritairement  au Texas et en Pennsylvanie. L’exploitation de gaz de schiste est en constante progression. Il y a une douzaine d’années encore, les gaz de schiste représentaient seulement 1% de l'approvisionnement en gaz naturel aux Etats-Unis. Il est de 30 % de nos jours.

Cette augmentation est une réussite aux yeux des Américains, car l’exploitation des gaz de schiste ont créé quelques de 600 000 emplois.

Au Canada, déjà plusieurs centaines de puits ont déjà été creusé à ce jour et de nouveaux investisseurs chinois s’apprêtent à développer des projets en Alberta et Colombie Britannique.