Gaz de schiste : Total ne renouvellera pas son permis d’exploration en Pologne

Gaz de schiste / Total / Pologne / exploration

La Pologne était l’un des seuls pays européens à autoriser l’exploration pour l’extraction du gaz de schiste. Les grands groupes pétroliers se sont alors massivement investis, puis se sont peu à peu retirés du projet. Total n’a pas fait figure d’exception.  

Des résultats de forages médiocres

Total a choisi de ne pas renouveler son unique permis d’exploration de gaz de schiste en Pologne, cela fait d’elle la cinquième compagnie pétrolière internationale à renoncer, selon les annonces du ministère polonais de l’Environnement. "Total avait un permis d'exploitation dans l'est de la Pologne, près de Chelm, qui a expiré le 1er avril", a déclaré Pawel Mikusek, porte-parole du ministère de l'Environnement. "Ils ne l'ont pas renouvelé."

Il est vrai que cette décision survient après les premiers résultats médiocres des quelques forages effectués. Les estimations des réserves de gaz revues à la baisse ont eu raison de l’engagement des compagnies Marathon Oil, Talisman Energy, Exxon Mobil, Eni et plus récemment Total.  Cela fait de Chevron, la seule compagnie en lice pour explorer le sous-sol polonais à la recherche du précieux gaz. 

pour en savoir plus

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire