Total

gaz de schiste  Total

L'Etat fait appel de la décision de justice en faveur de Total

Alors que Total avait récupéré son permis d'exploitation du gaz de schiste dans l'Isère, Ségolène Royal a décidé de faire appel au nom de l'Etat de la décision du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise. Selon elle, le groupe ne respectera pas ses engagements et le gaz de schiste n'entre pas dans le cadre de la loi sur la Transition Energétique.

Lire la suite
Gaz de schiste  Total

Gaz de schiste : comment Total œuvre à l'amélioration de son process

Fréquemment montré du doigt par les détracteurs de l'activité du gaz de schiste, Total travaille cependant à l'amélioration de son process de travail. Un pôle R&D est même spécialement dédié à la question. Le but ? optimiser les opérations de forage et d'extraction dans l'optique de réduire l'impact environnemental.

 

 

Lire la suite
Gaz de schiste / Total / Pologne / exploration

Gaz de schiste : Total ne renouvellera pas son permis d’exploration en Pologne

La Pologne était l’un des seuls pays européens à autoriser l’exploration pour l’extraction du gaz de schiste. Les grands groupes pétroliers se sont alors massivement investis, puis se sont peu à peu retirés du projet. Total n’a pas fait figure d’exception.  

Lire la suite
Total  eCorp  Royaume-Uni  Lincolnshire

Total s’associe à eCorp pour l’exploitation du gaz de schiste britannique

Total a conclu un accord avec eCorp UK, filiale de eCorp International, portant sur deux permis d’exploration et de développement dans le bassin de Gainsborough, situé dans la région du Lincolnshire, dans l’ouest du Royaume-Uni.

Lire la suite
Total  IGAS  Royaume Uni  gaz de schiste

Le géant français Total investit dans le gaz de schiste au Royaume-Uni

La compagnie pétrolière française Total investira 21 millions de dollars dans l’industrie du gaz de schiste du Royaume-Uni, dans le Lincolnshire, an collaboration avec la société britannique IGAS.

Lire la suite
total  gaz de schiste  gaz  angleterre

Total veut le gaz de schiste anglais

L’entreprise énergétique Total est interressée pour acheter des droits de prospection de gaz de schiste en Grande-Bretagne.

Lire la suite
1 2 3

Géant mondial dans le secteur pétrolier, l’entreprise Total a évidemment pris en compte l’apparition des gaz non conventionnels dans sa stratégie. L’exemple le plus concret concerne le permis accordé à Total, dit "de Montélimar", qui a été établi pour exploiter un bassin dans le sud de la France. Sur une zone allant de la ville de Montélimar à celle de Montpellier, comprenant les départements drômois, ardéchois et gardois, large de plus de 4000 km². Les réserves sous ces sols sont estimées à des dizaines de milliards de mètres cubes de gaz.

Total a réussi à obtenir l’année dernière un permis de recherche couvrant cette surface, qui sera valable sur les cinq prochaines années, s’est vu dans le même temps interdire toute technique recourant à la fracturation hydraulique, la seule utilisée de nos jours pour extraire le gaz piégé dans d'étroites fissures de schiste.

Total s’est également intéressé de près à l’exploitation du gisement de Lacq, située dans le département des Pyrénées Atlantiques. Le projet d’investir près de 38 millions d’euros est prévu afin de chercher les gaz de schiste