Shell compte augmenter sa production issue du schiste

Shell  production  gaz de schiste  chesapeake

Royal Dutch Shell n’a cessé d’acquérir des terres susceptibles de contenir, dans leur sous-sol, de la roche-mère contenant du gaz de schiste ce qui lui a permis de devenir une des premières compagnies sur le sol américain.

Les deux investissements majeurs ont été faits en Colombie-Britannique, au Canada, en 2008 et aux Texas, en 2010, avec l’achat de terres dans la zone de Eagle Ford, une des plus grosses réserves de gaz de schiste des Etats-Unis.

Dans un communiqué, Shell a annoncé mercredi dernier l’achat de terres au Texas dans le bassin Permian, des terres qui appartenaient à la compagnie pétrolière Chesapeake.

La production de la compagnie Chesapeake sur ces terres était de quelques 26.000 barils par jour ce qui entraînera, une fois la transaction complétée, une multiplication par trois de la production de Shell dans l’Etat du Texas.

Le vice président de Shell, Russ Ford, a estimé que cette acquisition permettra à Shell d’atteindre l’objectif qu’elle s’est fixée, à savoir produire 250.000 barils par jour toutes zones d’exploitation de schiste confondues d’ici 2017.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire