Extraction : l’expérience serait plus efficace que les technologies

rapport  forage  rapidité  expérience

Selon un rapport publié mardi 22 janvier, l’expérience des travailleurs compterait plus que les technologies de pointes lorsqu’il s’agit de fracturation hydraulique.

Les industries de forage essaient toutes d’être les plus rapides pour extraire les gaz de schistes, mais il semble que dans cette course infernale, l’expérience des travailleurs soit plus importante que les technologies de pointe, ceci d’après un rapport publié hier.

Selon ce rapport réalisé par Tudor, Pickering Holt & Co, les compagnies qui ont une plus grande expérience prennent généralement l’avantage sur leurs concurrents lorsqu’il s’agit de forage.

La compagnie Nabors a été une des premières compagnies de forage à s’implanter dans le bassin de Willinston dans le Montana. Elle a été capable de maintenir son large marché, un des plus larges d’ailleurs, grâce à l’expérience des ses employés et aux infrastructures développées.

L’étude montre que les entreprises arrivées les premières sur un nouveau gisement de schiste ont été les foreuses les plus rapides et ont mis la main sur le plus grand marché, même après l’arrivée d’autres entreprises.

Selon le cabinet qui a publié ce rapport, c’est lorsque le forage non conventionnel aura murit comme une industrie que les technologies de pointes commenceront à jouer un rôle majeur dans cette compétition.

« L’étape la plus facile a été choisie et nous pensons que les industries devront se tourner vers d’autres sources si elles veulent améliorer leurs temps » a conclut l’étude.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire