Pologne : l'AIE revoit à la baisse les estimations de gaz de schiste

Pologne  AIE  gaz de schiste  estimations

Bien que le monde détient 10 % de réserves en gaz de schiste en plus par rapport aux estimations de l'Administration américaine de l'information en énergie (AIE) de 2011, celles de la Pologne sont passées de 5295 milliards de mètres cube il y a deux ans à 4190 milliards de mètres cube dans le dernier rapport. 

L'AIE a annoncé dans son dernier rapport, publié ce lundi, que la Chine est le pays qui possède le plus de gaz de schiste « techniquement récupérable », suivie par l'Argentine, les Etats-Unis, l'Algérie et le Canada.

La Pologne, en revanche, ne figure pas même dans le top 10 : « Les estimations concernant le gaz de schiste du bassin de Lubin en Pologne est passé de 1245 millliards de mètres cube dans le rapport de 2011 à 254 milliards de mètres cube dans celui-ci », a déclaré l'agence.

« Cette réduction est liée à une application plus rigoureuse des exigences selon lesquelles une formation schisteuse a au moins 2 % de contenu organique », peut-on lire dans le rapport.

« Pour l'ensemble de la Pologne, les estimations de ses réserves en gaz de schiste ont été abaissées pour passer de 5295 milliards de mètres cube en 2011 à 4190 milliards en 2013 ».

Le rapport souligne « les problèmes politiques » qui ont entravé les explorations de gaz de schiste et un manque de clareté dans la plannification des lois de taxation.

Une confusion qui a mené les entreprises d'Amérique et du Canada à mettre un terme à leurs tentatives d'exploiter cette source d'énergie en Pologne.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire