Recherche scientifique

Vers une fracturation à air comprimé, meilleure pour l’environnement

Vers une fracturation à air comprimé, meilleure pour l’environnement

La compagnie israélienne, Flow Industries, projette de développer une nouvelle technique de fracturation utilisant, non plus de l’eau mais de l’air sous pression, afin de rendre l’opération efficace et réduire les risques écologiques.

Lire la suite
eponge  abtech  glenn rink  innovation

Innovation : une éponge pour une fracturation hydraulique écolo

La société Abtech a mis au point une nouvelle éponge synthétique qui permet d’absorber des matières huileuses et de filtrer efficacement de grandes quantités d’eaux usées. Cette nouvelle innovation pourrait faire de la fracturation hydraulique une technique d’extraction écologique.

Lire la suite
Chimera Corp  fracturation hydraulique  innovation  huile de schiste

Bientôt une technologie d'extraction non-hydraulique ?

La société Chimera Energy Corp serait en train de travailler sur une technologie complètement nouvelle permettant l'extraction d'huile de schiste sans besoin de fracturation hydraulique. Valdamar Perez Rios, directeur de Weiss S.A a dévoilé quelques détails.

Lire la suite
1 2 3 4 5

Les progrès scientifiques et techniques font partie des enjeux fondamentaux autour de l’exploitation du pétrole et gaz de schiste, aussi bien pour le développement de l’industrie que pour la protection de l’environnement.

Afin d’améliorer la production ou bien de diminuer les risques écologiques, des travaux de recherche sont en cours pour améliorer les méthodes de forage et d’extraction du pétrole et gaz de schiste. Des équipes de chercheurs dans différents pays du monde multiplient les expériences en laboratoires et les expérimentations sur le terrain.

A l’heure actuelle, seule la fracturation hydraulique permet d’extraire efficacement l’huile et le gaz de schiste. Cette technique est actuellement à l’origine des controverses au sujet du pétrole et gaz de schiste, présentant des risques pour l’environnement.

Mais des alternatives sont en cours de développement. Dans les années à venir, des technologies de fracturation non hydraulique ou la mise au point d’éponges pourraient permettre d’extraire ces ressources non conventionnelles sans qu’il n’y ait de risques de pollution.