L'Afrique de l'Ouest : prochaine étape d'une entreprise norvégienne spécialisée dans le gaz de schiste

gaz de schiste  Afrique de l'Ouest  EV  puits

Une société novatrice en matière de technologie et qui tire profit du boom du gaz de schiste en Amérique se tourne désormais vers l'ouest de l'Afrique pour favoriser sa croissance mondiale.

L'entreprise EV, implantée en Norvège, est à l'affût de toutes les opportunités qui lui permettraient de mettre en place une succursale en Guinée Équatoriale ou en Angola pour alimenter l'industrie énergétique de la région en caméras permettant de filmer les puits pétroliers et gaziers.

Cette démarche intervient trois mois après l'ouverture d'un cabinet à Dubaï  pour renforcer le point d'appui de la société au Moyen-Orient.

L'Afrique de l'Ouest, la nouvelle terre promise?

Les nouveaux locaux -dont l'ouverture coïncident avec le lancement de nouveaux produits- donneront à l'entreprise l'élan dont elle a besoin pour accroître son chiffre d'affaires et passer de 12 millions d'euros à 17 millions d'euros en un an.

La firme conçoit et fabrique en Norvège des caméras qui ont la capacité de délivrer des séquences en streaming filmées aux pieds des puits de pétrole et de gaz en dépit de la chaleur extrême et de l'intensité de la pression.

Si le boom du gaz de schiste représente une opportunité de taille pour l'activité de l'entreprise, la viabilité de son affaire est incertaine au Royaume-Uni dans la mesure où « nous ne savons pas ce qui va arriver en Grande-Bretagne », déclare Francis Neill, président-directeur général d'EV.

La prochaine destination de l'entreprise sera l'ouest de l'Afrique. Une preuve que l'engouement pour le gaz de schiste ne fait que commencer et que cette région du berceau de l'humanité pourrait être la nouvelle terre promise.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire