Montebourg lance l'idée d'une exploitation publique du schiste français

exploitation  gaz de schiste  arnaud montebourg  france  compagnie pétrolière

Le ministre du Redressement Productif va-t-il s'attirer les ires des écologistes ? Pas vraiment, mais il n'est pas contraire à une exploitation du gaz de schiste en France via une technique non polluante a-t-il annoncé à l'Assemblée Nationale le 10 juillet 2013. Surtout si c'est l'état qui s'occupe de cette exploitation via une compagnie publique.

Une compagnie nationale pour exploiter le gaz de schiste en France

Il n'est pas encore question d'exploiter le potentiel des ressources françaises en gaz de schiste puisque la technique de fracturation hydraulique est interdite en France et que le nouveau ministre de l'Ecologie qui a remplacé Delphine Batho suit la même politique.

Mais si un jour une technique non polluante était mise en pratique, et une telle technique existe déjà mais est moins rentable, Arnaud Montebourg serait favorable à ce que ce soit l'Etat qui s'occupe d'extraire les hydrocarbures non conventionnels du sous-sol.

Financer la transition énergétique par le gaz de schiste

Les revenus de cette société publique serviraient, pour le ministre du Redressement Productif, à financer la transition énergétique. Une idée qui, si on s'en souvient bien, était évoquée par Laurence Parisot lors de son débat avec Delphine Batho sur BFMTV.

Les énergies renouvelables bénéficieraient donc de l'argent issu de l'exploitation qui, du coup ne serait pas ouverte aux compagnies pétrolières privées. Mais Arnaud Montebourg n'a pas parlé de comment financer les opérations de forage. Il faut dire qu'on n'en est pas encore là.

Avant il va falloir convaincre les « écologistes raisonnables » pour reprendre les termes d'Arnaud Montebourg qui s'avèrent être l'ensemble des écologistes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire