Les gaz de schiste de la Lorraine

lorraine  gallois  or'actu  gaz de schiste

Avec la possible fermeture des hauts-fourneaux, certains voient le gaz de schiste comme une aubaine en Lorraine, pour relancer l’économie et l’emploi dans la région.

A lire l’actualité sur LOR’Actu.fr, des Lorrains espéraient que le rapport Gallois puisse relancer le débat sur la prospection et l’exploitation du gaz de schiste en France, mais le gouvernement a été très clair sur ce sujet.

Bien que le rapport préconise de « mener les recherches sur les techniques d’exploitation des gaz de schiste », Matignon a fait savoir que « cette proposition n’est pas retenue, la ligne édictée par le président de la République lors de la conférence environnementale reste inchangée. »

Plusieurs experts affirment que le secteur controversé du gaz de schiste pourrait cependant donner « une fougée d’air frais à l’économie de la Lorraine », avec la création d’au moins 5 000 emplois et une baisse potentielle de 25% de la facture énergétique pour les consommateurs. Mais cette aubaine industrielle dont certains parlent, semble en effet loin de pouvoir être mise en œuvre.

Le moratoire sur le gaz de schiste et sur la fracturation hydraulique ont empêché les travaux de prospection dans la région. Plusieurs permis avaient pourtant été attribués à différentes compagnies pétrolières et gazières, autour des villes de Pont-A-Mousson, de Bloulay, de Metz, ou encore de Thionville, pour une surface de prospection supérieure à 8 000 kilomètres carrés.

Réactions et commentaires
nous avons pas de pétrole alors utilisons le gaz comme carburant pour moteurs a conbustion des v'ehicules a conbustion.
un choix judicieux avalorisé.
giorgini | Le 08 novembre 2012 à 19:17:27
Déposer un commentaire