Prospection en France

philippe martin  ministère de l'écologie  gaz de schiste  fracturation hydraulique  france  QPC  loi

Que pense Philippe Martin, nouveau ministre de l'Ecologie, des gaz de schiste ?

Le changement soudain et inattendu survenu au ministère de l'Ecologie hier soir, mardi 2 juillet, va-t-il changer quelque chose à la question du gaz de schiste en France, alors même que les Sages s'interrogent sur la constitutionnalité de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la technique de fracturation hydraulique ?

Lire la suite
gaz de schiste  compétitivité française  rapport gallois

France : Les réserves de gaz de schiste surestimées par l'EIA

Selon un rapport de l’Agence Gouvernementale Américaine de l’Energie (EIA), le potentiel du gaz de schiste en France pourrait avoir été surestimé.

Lire la suite
paris  gaz de schiste  huile de schsite  pétrole  france  recherche  seine-et-marne

Aux alentours de Paris on cherche du pétrole de schiste

L'interdiction de la fracturation hydraulique sur le sol français n'empêche pas des carottages de recherche de pétrole et gaz de schiste. Plusieurs sont en cours, en particulier en Seine-et-Marne, où les compagnies pétrolières n'attendent que le feu vert du gouvernement pour se lancer dans une exploitation commerciale. Un feu vert dont on ne voit même pas l'ombre.

Lire la suite
gaz de schiste  fracturation au propane  sondage  france

Les français favorables à l’expérimentation sur le gaz de schiste

L’avis de la population française sur le gaz de schiste évolue peu à peu, sans doute après les révélations sur les bénéfices économiques dont bénéficient les Etats du monde entier qui lancent leur exploitation pour espérer reproduire le boom américain. Si une exploitation n’est pas encore à l’ordre du jour, la question de l’expérimentation fait son petit bout de chemin.

Lire la suite
Brive  gaz de schiste  permis  prospection

Gaz de schiste : le permis de recherche de Brive jugé recevable

Le permis corrézien pour la recherche d’hydrocarbures non conventionnels a été jugé recevable. La deuxième d’une série de sept étapes qui permettent le début des forages. Mais attention, cela ne signifie pas fracturation hydraulique.

Lire la suite
Batho  refus  permis  vaucluse

Delphine Batho confirme le rejet de permis d’exploration du schiste dans le Vaucluse

La ministre de l’Ecologie Delphine Batho vient de confirmer la ligne du gouvernement concernant la fracturation hydraulique, interdite en France, dans une lettre adressée à Claude Haut, président du Conseil général du Vaucluse.

Lire la suite
1 2 3 4

Depuis longtemps, les entreprises gazières et les scientifiques spécialisés sur les questions de gaz de schiste savent que la France est l'un des pays les plus riches en gaz de schale. Ce trésor enfoui permettrait probablement à la France de regagner son indépendance énergétique, aujourd'hui dans le main des pays exportateurs de gaz naturels, comme la Russie, les Etats-Unis et de nombreux pays du Golfe.

En 2010, une compagnie pétrolière australienne, Elixir Petroleum Limited, annonce la découverte d'énormes gisements de gaz de schiste sous le sol de la Lorraine. En 2011, après les protestations des mouvements d'activistes écologistes et en pleine campagne électorale, les autorités gouvernementales françaises s'expriment en faveur de la fin des prospections et, a fortiori, de l'interdiction de l'exploitation des captation de gaz non conventionnels schisteux.

Après la publication d'un rapport d'expertise, de nouvelles études de terrain supplémentaires sont commandées avant une décision politique définitive.

En juin 2011, les parlementaires majoritairement à droite, et malgré l'avis contraire des écologistes et de l'opposition, votent un texte qui permet d'exploration et la recherche du gaz de schiste en France à la seule condition qu'il n'y ait jamais recours à la fracturation hydraulique.

Le 14 juillet 2011, la loi Christian Jacob sur la prospection et l'exploitation des gisements de gaz et d'huile de schiste est publiée au Journal Officiel : tous les permis dont les détenteurs utilisaient la fracturation hydraulique sont révoqués. Une grande partie des compagnies pétrolières prennent toutefois l'engagement de rechercher ces hydrocarbures grâce à d'autres techniques.