L’italienne ENI confiante pour le gaz de schiste ukrainien

ENI  ukraine  gaz de schiste  prospection

Le Directeur Exécutif de la société énergétique italienne ENI a rencontré le premier ministre ukrainien, Mykola Azarov, à Kiev. Paolo Scaroni a confirmé la confiance de la société au niveau de la future extraction de gaz de schiste dans le pays.

A l’instar de la Pologne, l’Ukraine est un des pays européens qui compte extraire le gaz de schiste de son sous-sol espérant bénéficier du boom du gaz de schiste américaine et surtout s’émanciper de la dépendance énergétique qui la lie à la Russie.


L4année dernière, la société ENI est entrée sur le marché énergétique ukrainien en signant une collaboration avec une société locale. Les deux sociétés voudraient s’attaquer aux réserves du bassin de Lviv.

Paolo Scaroni a rencontré le premier ministre pour lui faire part des avancées des deux sociétés au niveau de la prospection dans le bassin de Lviv qui semblerait être très prometteur.

La société a confirmé « sa vision positive de l’exploration du potentiel que le pays représente en termes de gaz non conventionnel.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire