Les compagnies pétrolières visent le gaz de schiste turc

gaz de schiste  Turquie  Thrace  exploration

Le gouvernement turc espère trouver du gaz de schiste dans son sous-sol afin de commencer l’exploitation de cette ressource et acquérir un peu d’indépendance énergétique. Une recherche très suivie par les compagnies pétrolières à la recherche de nouveau marché d’exploration et d’exploitation.

La Turquie serait déjà en pleines discussions avec des compagnies étrangères à la suite de différents signes précurseurs et positifs concernant des réserves de gaz de schiste, selon une information divulguée lundi par les autorités.

Selon les premiers relevés, du gaz de schiste serait présent dans le sud-est, l’est et l’ouest de la Thrace, dont une partie se situe sur le territoire Turc. « Nous aimerions vraiment exploiter cette technique et nous devons faire un usage économique du gaz de schiste » a affirmé le ministre de l’Energie Taner Yildiz.

La Turquie serait stratégiquement placée pour fournir du gaz de schiste en tant qu’exportateur, raison pour laquelle des compagnies telles que Royal Dutch Shell ou encore TransAtlantic Petroleum sont déjà actives dans la région.

Les firmes seraient non seulement en train de discuter avec les autorités turques pour l’obtention de permis de prospection et exploitation, mais auraient déjà entamé des discussions avec des compagnies locales pour signer des partenariats. Les réserves du pays sont toutefois encore mal connues.

Selon les spécialistes, les réserves varieraient entre 7 milliards et 20.000 milliards de mètres cubes de gaz de roche-mère. Andy Brown, directeur international de Shell, a déclaré qu’il était actuellement « impossible » d’estimer les réserves de la Turquie.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire