Shell serait sur le point de signer un gros contrat avec l’Ukraine

Shell  Ukraine  contrat  gaz de schiste

Mercredi 16 janvier 2013 une des dernières entraves à la signature, entre Royal Dutch Shell et l’Ukraine, d’un gros contrat portant sur le gaz de schiste serait tombée suite à l’approbation des autorités compétentes du pays.

Royal Dutch Shell visait le développement des réserves de gaz de schiste ukrainiennes qui sont, d’après les informations de l’Agence Internationale de l’Energie, les troisièmes réserves d’Europe après les françaises et les norvégiennes.

Ce sous-sol très riche est donc convoité par Shell qui attendait l’aval des autorités pour signer un contrat d’une valeur estimée à 10 milliards de dollars avec le gouvernement ukrainien. L’aval étant arrivé, la signature se fait imminente.

D’après le ministre de l’Environnement et des Ressources Naturelles Oleh Proskuryakov, l’Ukraine pourrait, en une quinzaine d’année, produire quelques 20 milliards de mètres cubes de gaz par an, ce qui permettra de réduire le prix du gaz dans le pays ainsi que la quantité de gaz importée.

Le même ministre Proskuryakov avait annoncé précédemment son espoir que le contrat entre Shell et le gouvernement concernant l’exploitation du bassin de Yuzivska puisse être rapidement conclu pour que la prospection et l’exploitation commencent au plus vite.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire