Total continue ses explorations en Pologne

pologne  exploration  total  margerie

Christophe de Margerie, le PDG de Total, a confirmé à Bloomberg les intentions du groupe de poursuivre ses explorations de gaz de schiste en Pologne.

Alors que le PDG de Total, Christophe de Margerie annonçait la semaine dernière son intention de renoncer au lobbying sur le gaz de schiste, il a confirmé à Bloomberg la poursuite de l’exploration des gaz de schiste en Pologne.

La compagnie pétrolière française détient la moitié des deux licences qu’Exxon a décidé d’abandonner en juin dernier, après avoir trouvé des puits secs. Mais pour M. de Margerie, « le potentiel de la Pologne n’est pas rayé parce que deux puits ont été décevants ».

Selon l’Institut polonais de géologie, la Pologne est le pays européen les plus pourvu en gaz de schistes, avec 1,92 mille milliards de mètres cubes de réserve. Mikolaj Budzanowshi, ministre du Trésor, a rendu compte samedi dernier que les investissements dans le secteur d’ici à 2020 s’élèveraient à 12,5 milliards d’euros.

A la différence de la France, la Pologne est majoritairement favorable à l’exploration et à l’exploitation du gaz de schiste, qui lui permettrait notamment de s’affranchir de sa dépendance gazière avec la Russie.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire