Le gouvernement polonais veut-il garder le gaz de schiste pour son pays ?

pologne  piotr wozniak  ressources  gaz de schiste  investissement  étranger  lobby

La Pologne, premier pays européen à avoir lancé une campagne de prospection et d'extraction de gaz de schiste sur son territoire en vue d'une exploitation commerciale de cette ressource pourrait être en train de se mettre elle-même les bâtons dans les roues. Une note confidentielle dévoilée par un journal local irait dans ce sens.

Le journal Rzeczpospolita a dévoilé dans un article une note écrite par un employé d'ambassade en Pologne. Dans ce mémo qui n'aurait pas dû être rendu pubic, l'employé rapporte les propos du vice-ministre de l'Environnement, M. Piotr Wozniak.

D'après ce mémo, le vice-ministre seraiot contraire aux récents investissements de Marathon Oil et Talisman Energy dans le gaz de schiste du pays. Le géologue voudrait que cette ressource reste dans les mains des polonais et ne soit pas, ou peu, exploitée par des étrangers.

L'information pourrait faire l'effet d'une bombe alors que les investissements se multiplient dans le pays. D'autant plus que ce mémo aurait été écrit dans le cadre d'une réunion ultra-confidentielle qui se serait tenue à Varsovie le 13 mars dernier avec quelques 130 investisseurs et diplomates du monde entier.

A ce mémo fait écho aussi le témoignage, toujours cité par le quotidien polonais, d'un des participants qui mentionne le fait que « les responsables du secteur énergétique poussent pour que cette industrie reste entre des mains polonaises. »

Info ou intox ? La question reste entière. D'un côté, on peut comprendre a volonté de la Pologne de garder pour elle cette ressource afin d'acquérir de l'indépendance énergétique de la Russie, mais d'un autre côté une telle information et une telle volonté pourraient faire fuir les gros investisseurs et détruire tous les projets du pays dans le gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire