Le gaz de schiste en Irlande du Nord pourrait valoir 92 milliards

gaz de schiste  irlande du nord  PwC  étude

Un rapport récemment publié par PricewaterhouseCoopers (Pwc) estime que sous l’Irlande du Nord il y aurait un véritable trésor en gaz de schiste. Mais les autorités semblent divisées sur la validité de cette étude qui relancerait le débat sur la fracturation hydraulique.

L’Irlande du Nord avait déjà annoncé que la technique de fracturation hydraulique, dont le moratoire au Royaume-Uni a récemment été levé, serait sujette à une décision indépendante des autorités de la région.

L’Irlande du Nord n’interdit pas l’utilisation de cette technique d’extraction mais toute demande doit recevoir l’aval du gouvernement. Le rapport de PwC pourrait attirer des compagnies pétrolières qui cherchent à développer l’exploitation de cette ressource en Europe.

Selon PwC, la plupart du gaz de schiste serait renfermé dans les formations du nord ouest et de Fermanagh. Le cabinet d’études estime la valeur du gaz de schiste contenu dans le sous-sol de l’Irlande du Nord à près de 92 milliards d’euros.

Selon cette même étude, le produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni pourrait augmenter de quelques 57 milliards d’euros d’ici 2035 grâce au développement de cette ressource fossile. La baisse du prix du gaz qui s’en suivrait aurait un effet bénéfique sur l’industrie selon John Hawksworth, co-auteur de l’étude.

Le rapport a toutefois été critiqué par Phil Flanagan, porte parole du parti républicain irlandais Sinn Fein, qui accuse PwC de faire de la propagande à l’attention des multi nationales de l’énergie et des compagnies pétrolières afin d’obtenir l’appui du gouvernement pour entamer les opérations de prospection et exploitation.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire