Un référendum sur le gaz de schiste invalidé en Roumanie

Référendum  gaz de schiste  consultation  roumanie

Le département de Constanta, dans le sud-est du pays en bordure de la mer noire, a organisé un référendum consultatif concernant l’extraction par fracturation hydraulique qui permet d’extraire le gaz de schiste. Le référendum a été invalidé.

Le département de Constanta avait lancé cette consultation publique par référendum en prévision d’une possible exploitation d’hydrocarbures non-conventionnels dans la région, la compagnie américaine Chevron ayant obtenu des permis de prospection.

Ce référendum, simplement consultatif, a toutefois été invalidé à cause du nombre de votes enregistrés qui n’a pas atteint les 50% requis. Le référendum n’avait néanmoins pas de portée législative.

Actuellement, la fracturation hydraulique est sous le coup d’un moratoire en Roumanie, moratoire que les compagnies pétrolières espèrent qu'il sera levé par le nouveau gouvernement.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire