Le Canadien Rathlin souhaite exploiter le gaz de schiste britannique

Rathlin  Connaught  Hull  Royaume-Uni

Après Cuadrilla, une autre compagnie pétrolière, le Canadien Ruthlin, souhaite obtenir des permis d’exploration pour construire deux puits à Crawberry Hill et West Newton, dans le nord-est du pays, près de Hull.

Deux puits exploratoires ?

Le Royaume-Uni accélère dans l’exploitation de ses ressources en gaz de schiste. C’est désormais au tour du Canadien Ruthlin de s’intéresser aux sous-sols britanniques et notamment de la région du Yorkshire. Le pétrolier doit maintenant obtenir les permis environnementaux nécessaires pour opérer une première série de tests à Crawberry Hill et West Newton. D’après Ruthlin, l’autorisation d’exploration permettrait de « déterminer si la roche est capable de supporter la fracturation hydraulique ».

Rathlin, filiale de la compagnie Connaught Oil & Gas, basée à Calgary, a également précisé qu’elle n’entreprendrait aucune opération hasardeuse et que son intérêt pour le gaz de schiste britannique n’en est encore qu’à ses balbutiements. La première étape étant simplement de sonder la roche. Mais il fait nul doute que si ces opérations exploratoires se révèlent positives, le gouvernement britannique ne serait dès lors pas un obstacle pour Rathlin, David Cameron ayant fait part de sa conviction que cette ressource non conventionnelle pouvait être un atout économique majeur pour son pays.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire