1.200 ans de consommation domestique en gaz dans le sous-sol britannique

Royaume-Uni  gaz de schiste  réserves  British Geological Survey  consommation domestique  ressources  george osbourne

Le Royaume-Uni aurait-il eu raison d’autoriser de nouveau la technique de fracturation hydraulique sur son territoire ? C’est ce que laisserait à penser le nouveau rapport sur les réserves en gaz de schiste du pays dont les estimations sont largement au dessus de ce qui était prévu.

Dans les semaines qui viennent devrait être publié le British Geological Survey (BGS) destiné à définir et rendre publique la quantité de gaz de schiste emprisonné dans les formations schisteuses présentes dans le sous-sol. Les prévisions dévoilées par une source proche du dossier laissent présager de quoi assouvir les besoins domestiques du pays durant plusieurs centaines d’années.

Le rapport devrait annoncer qu’au moins 100 ans de consommation domestique de gaz est « certaine » mais les estimations sont beaucoup plus optimistes : le scénario le plus large annoncerait des réserves correspondant à 1.200 ans de consommation de gaz du Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni serait situé sur des formations renfermant entre 3,3 et 5,1 milliards de mètres cubes de gaz. 500 millions de mètres cubes seraient renfermés dans le seul bassin schisteux de la région de Bowland actuellement foré par la compagnie Cuadrilla Resources.

Mais l’avenir du schiste au Royaume-Uni n’est pas encore tout à fait radieux. Si le chancelier George Osbourne a donné son feu vert aux réductions d’impôts pour les compagnies qui se lanceraient dans l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, le docteur Nick Riley de l’équipe du BGS est plus réservé :

« Nous sommes assis sur une ressource potentiellement massive, mais nous ne savons pas si nous sommes en mesure de l’extraire. Nous devons nous occuper de faire la prospection et d’obtenir l’accord des populations concernées. »

Réactions et commentaires
"Le Royaume-Uni serait situé sur des formations renfermant entre 3,3 et 5,1 milliards de mètres cubes de gaz. 500 millions de mètres cubes seraient renfermés dans le seul bassin schisteux de la région de Bowland actuellement foré par la compagnie Cuadrilla Resources."

Sachant que la consommation annuelle du Royaume Uni est de 90 milliards de mètres cubes (dont la moitié est importée environ) les réserves citées dans cet article s’écouleraient en 1 mois de consommation…

Il y a évidemment une erreur d'unité dans votre article. Il s’agit de réserves estimées entre 34 et 51 TRILLIONS de mètres cubes soient 34 000 – 51 000 milliards de mètres cubes. La région de Bowland renfermerait 5 700 milliards de mètres cubes. Sur ces réserves de gaz, seulement 1/3 serait récupérable avec les technologies actuelles. En prenant comme hypothèse (pessimiste) que seulement 10% des réserves citées précédemment sont effectivement récupérables, cela représente tout de même 100 ans de consommation du Royaume Uni !
Jed | Le 08 avril 2013 à 17:22:48
Déposer un commentaire