L’Indonésie lancera cette année une enchère pour le gaz de schiste

gaz de schiste  enchères  indonésie  extraction

L’Indonésie vise, comme la Chine, à développer son potentiel de gaz de schiste grâce à une industrialisation de son extraction. Si la compagnie publique locale est sur le coup, le gouvernement a annoncé vouloir attirer aussi des compagnies étrangères afin d’accélérer les temps.

Edy Hermantoro, directeur des affaires pétrolières et gazières auprès du ministre des Ressources Energétiques et Minières d’Indonésie, a annoncé que le gouvernement offrirait quatre contrats supplémentaires pour l’extraction des hydrocarbures non conventionnels dans le pays.

Le premier contrat sera signé d’ici mai prochain avec la compagnie publique PT Pertamina qui devrait commencer rapidement le développement de son projet de prospection et d’extraction dans le nord de l’île de Sumatra.

L’Indonésie aurait, selon l’annonce du ministère de l’année dernière, 1,625 milliards de mètres cubes de gaz de schiste dans son sous-sol avec les réserves les plus importantes sur l’île de Sumatra (659 millions de mètres cubes, soit environ la moitié des réserves globales du pays).

Le gouvernement espère donc attirer des firmes étrangères en provenance, par exemple, du Canada et de l’Australie qui devrait se partager les réserves des îles de Sumatra mais aussi Kalimantan, Papua et Java.

Avec le gaz de schiste, l’Indonésie espère ne pas perdre son statut de troisième plus important exportateur de gaz du monde juste derrière le Qatar et la Malaisie. Avec les nouveaux gisements découverts en Afrique, en particulier au Mozambique, cette place pourrait être menacée.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire