En Mongolie, Genie Energy obtient un permis de prospection exclusif pour les ressources en schiste du pays

Genie Energy  groupe  compagnie pétrolière  gaz de schiste  huile de schiste  Mongolie  Genie Oil Shale Mongolia   permis  prospection

Genie Energy a indiqué vendredi 19 avril dans un communiqué que sa filiale Genie Oil Shale Mongolia et le gouvernement mongole ont conclu un accord d'exclusivité pour l'évaluation du potentiel commercial des ressources d'huile de schiste d'un gisement de 35 000 mètres carrés au centre de la Mongolie.

Le permis accordé pour 5 ans autorise la filiale du groupe Genie Energy en Mongolie à prospecter et identifier les ressources en huile de schiste et à procéder à un test pilote d'extraction des ressources potentielles, sur un site mongole dont l'entreprise a l'exclusivité.

La compagnie pétrolière devra partager sa production de schiste, en accord avec la règlementation mongole sur les hydrocarbures. D'après ses mots, le pétrolier Genie Energy est le seul à ce jour à détenir un permis de prospection exclusif pour les ressources schisteuses de Mongolie.

« Nous avons commencé à évaluer les ressources en huile de schiste de Mongolie après la signature d'un accord commun en 2012, et nous sommes très heureux de continuer ces travaux dans le cadre de ce nouvel accord. Notre équipe en géologie a localisé un gisement en schiste de classe mondiale et va maintenant identifier les zones présentant le plus d'avantages pour l'exploitation future du site. », a déclaré Claude Pupkin, le Directeur Général de Genie Energy.

L'adjoint au Ministre de l'énergie mongole, a indiqué, à propos de cet accord, que « l'utilisation des vastes ressources en schiste de Mongolie pour réduire [la] dépendance » mongole aux pays exportateurs d'énergie, est une priorité « pour le gouvernement. » Il va plus loin en ajoutant : « Nous avons été impressionnés par l'engagement de Genie Energy en Mongolie. Ils ont l'expertise technologique permettant de produire de l'huile et du gaz à partir des résidus schisteux. »

Le vice président de la filiale Genie Oil & Gas, Michael Jonas, déclare : « nous partageons l'objectif de la PAM qui est de réduire la dépendance du pays aux imports d'énergie » ainsi que développer ses propres ressources énergétiques pour pouvoir exporter et ainsi satisfaire la demande régionale croissante. La compagnie pétrolière est bien décidée à développer le potentiel en schiste mongole, en travaillant avec les autorités compétentes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire