Découverte d'une réserve de gaz naturel au sud de l'Iran

iran  iraq  gaz naturel  schiste  huile de schiste  réserve  fars  province

Le directeur de la compagnie nationale d'huile iranienne, Hormuz Ghalavand, a annoncé que le pays avait exploré un réservoir naturel de gaz sous-terrain au sud de la province de Fars.

« Il est prédit que le plus vaste réservoir de gaz débute à Borazjan (capitale du Dashtestan dans la province du Bushehr) et s'étend jusqu'au Minab et au Golfe Persique » a-t-il déclaré.
Le réservoir de gaz se trouverait à 3,300 mètres de profondeur. Il a été découvert à côté de la couche d'hydrocarbones de Zekin, la couche inférieur du Paléozoic.

Ghalavand a expliqué que des études ont débuté dans le but d'achever la technologie d'extraction et de traitement des gaz inconventionnels. Les études préliminaires ont indiqué que la mer d'Oman et la mer Caspienne contiennent des réserves de gaz de schiste.

D'après le dernier rapport su ministre du pétrole iranien, le volume recouvrable de la réserve de gaz naturel a augmenté de plus de 33 trillions de mètres cube.

L'Iran, qui conserve sa place de seconde plus grande réserve de gaz après la Russie, a essayé d'améliorer sa production de gaz en augmentant les investissements étrangers et nationaux en particulier dans les domaine gazier de South Pars.

South Pars couvre une aire de 9.700 kilomètres, dont 3,700 kilomètres sont situés sur le territoire iranien, dans les eaux du golfe Persique. Le reste se trouve dans les eaux territoriales du Qatar.

Hormuz Ghalavand avait annoncé il a quelques semaines que l'Iran était à la recherche de gaz de schiste à l'Ouest du pays, notamment à la frontière avec l'Iraq, dans la région du Zagro.

Le domaine gazier iranien contient 14 trillions de mètres cube de gaz naturel, soit 8 % des réserves mondiales.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire