NuEnergy : l’entreprise australienne confiante pour l’exploration gazière en Afrique

NuEnergy  gaz de schiste  Afrique gaz

NuEnergy Gas Ltd (NGY), une compagnie de développement d'électricité australienne, a déclaré que c’était une bonne chose de rendre significatif le gaz de schiste trouvé en Afrique de l'Est, où elle a commencé l'exploration.

Selon le président de NuEnergy Gas Ltd, Graeme Robertson la société est actuellement en train de rechercher du gaz de schiste au Malawi et a demandé des permis d’extraction en Tanzanie. Elle cherche aussi à explorer la Zambie, le Mozambique et d'autres pays d'Afrique de l'Est.

Même s'il y a eu un boom de la production de gaz de schiste dans le monde entier, notamment les pays comme les Etats-Unis et l’Australie, seule une poignée de pays africains s'emploient à développer les réserves de gaz de schiste.

D’après l'Administration de l'US Energy Information, l’Afrique du Sud dispose de la cinquième réserves la plus grande du monde et le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye et l'Egypte font partie des pays qui ont le plus grand potentiel en ressources gazières.

"Si vous regardez les cartes de ressources de gaz de schiste dans le monde, il ya un grand vide au sud du Sahara», a déclaré Robertson. «Nous sommes tout à fait certains que nous serons en mesure de trouver de bonnes ressources de gaz de schiste."

La norme de l'industrie pour obtenir des gaz de schiste est par fracturation hydraulique ou «fracking», qui est un processus de forage, où de grandes quantités d'eau, mélangés avec des produits chimiques et du sable, sont injectés dans le sol sous haute pression pour fissurer les sous-sols et libérer les réserves.

En mai dernier, NuEnergy a effectué une levé aéromagnétique sur 346 kilomètres carrés dans le sud du Malawi pour déterminer les meilleurs sites de gaz de schiste à exploiter.
dEplus, la société a déjà une plate-forme de forage opérant dans le pays.

NuEnergy également demandé deux permis d'exploration dans le sud-ouest de la Tanzanie, où il peut y avoir "de grandes ressources de schiste», a déclaré Graeme Robertson.
En avril dernier, le pays disposait de réserves de gaz naturel de 40 000 millions de mètres cubes, selon le ministre de l'Énergie Sospeter Muhongo.

Le gouvernement tanzanien est favorable à la délivrance de permis d’exploration puisqu’il est actuellement en train de mener une politique où le gaz de schiste est indispensable économiquement.
Le pays prévoit prochainement de vendre aux enchères des licences comprenant sept blocs offshore et une section du lac Tanganyika en Octobre.

NuEnergy prévoit que les réserves de schiste explorées en Afrique de l'Est seront destinées à un usage local, par exemple en carburant de transport.

L’exploration de gaz de schiste fait l’objet d’une controverse mondiale à propos de la contamination de l'eau par les produits chimiques utilisés dans le processus de forage.
En Afrique du Sud, des groupes environnementaux se sont fermement opposés au forage dans le bassin du Karoo. Alors que le gouvernement a levé un moratoire sur la fracturation hydraulique en Septembre 2012, d’autres pays, dont la France maintiennent leur interdiction quant à cette pratique.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire