Algérie : les eaux proches des bases de vie ne seront pas utilisées pour la fracturation hydraulique

Algérie  eau  ressources  fracturation hydraulique

Alors que l’Algérie est en train de se lancer dans l’exploration des gaz de schiste en vue d’une exploitation commerciale de cette ressource, une décision importante a été prise par le ministère des Ressources en eau du pays.

Hocine Necib, ministre algérien des Ressources en eau, a déclaré qu’un accord avait été pris entre son cabinet et le ministère de l’Energie et des mines afin de ménager les ressources en eau. L’eau est en effet très utilisée lors de la fracturation hydraulique, seule technique actuellement utilisée pour extraire le gaz de schiste.

Afin de préserver les ressources aquifères souterraines, les deux ministères ont convenu un accord stipulant que les ressources en eau qui sont proches des bases de vie du sud de l’Algérie ne pourront pas être utilisées pour la fracturation hydraulique.

Ces ressources sont en effet destinées à la consommation et à l’irrigation. En outre, toujours dans un optique de préservation des ressources aquifères, l’Algérie compte utiliser les techniques de récupération et recyclage de l’eau afin d’en réduire la consommation par l’industrie pétrolière.

Ces techniques permettront une utilisation de l’eau qui sera à un niveau « très raisonnable qui n’affectera pas l’équilibre de la réserve » a déclaré le ministre devant la commission des affaires économiques, du développement, du commerce, de l’industrie et de la planification.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire