Afrique du Sud : fin du moratoire sur l'exploration du Karoo

Afrique du sud  moratoire  gaz de schiste  Karoo

L'Afrique du Sud a levé son moratoire concernant l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste sur son territoire, et en particulier dans les plaines désertiques du Karoo situées à l'ouest et  consacrées à l'élevage de mouton.

En 2011, l'Afrique du Sud avait posé un moratoire dans l'attente des résultats des études environnementales concernant les effets de la technique de fracturation hydraulique.

Selon  les estimations par ordinateur, l'Afrique du Sud pourrait avoir, dans son sous-sol, les 5èmes réserves mondiales. Voulant sortir de la dépendance du charbon, le gouvernement a donc autorisé la prospection afin de confirmer ou infirmer les estimations américaines.

Les compagnies devront donc demander un permis de prospection puis, en cas de résultat positifs, un permis d'extraction. Les permis sont toutefois toujours étudiés selon une optique environnementale a assuré Collins Chabane, secrétaire de la présidence.

La compagnie Royal Dutch Shell fait partie des groupes ayant déjà annoncé leur intérêt dans les réserves sud-africaines. La compagnie nationale Sasol a, elle, temporairement abandonné ses projets dans le schiste national.

Royal Dutch Shell a estimé que si les carottages, qui ne devraient pas commencer de si tôt, s'avéraient intéressants, le gaz de schiste pourrait apporter entre 290.000 et 700.000 emplois dans le pays ainsi qu'une indépendance énergétique pour les 400 ans à venir si la consommation n'augmente pas.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire