Tunisie : les verts contre les permis de prospection

tunisie  verts  communiqué

Le parti tunisien des verts pour le progrès a annoncé via communiqué « son intention officielle de recourir au tribunal administratif » afin d’empêcher l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste sur le territoire tunisien.

Le parti des verts pour le progrès a dénoncé dans un communiqué que « le projet d'exploration de gaz de schiste est illégal et contraire aux dispositions du code des hydrocarbures, qui ne couvre pas les domaines d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures non-conventionnels. »

Le communiqué demande au gouvernement tunisien d’assumer « sa totale responsabilité » et de revoir « sa politique énergétique soucieuse de réaliser des gains matériels, aux dépens de la santé du citoyen, son environnement, ses richesses stratégiques et les droits des générations futures, alors que notre patrie recèle une énergie alternative propre et renouvelable à l’instar de l’énergie solaire, éolienne et de la biomasse ».

« La Tunisie est aujourd’hui l’otage d’une colonisation énergétique, et [notre parti] exprime de ce fait son intention officielle de recourir au tribunal administratif dans le cas où le ministère persiste dans sa décision d’octroyer un permis de prospection, et de tolérer des opérations d’exploration et d’extraction de gaz de schiste sur notre territoire », menace le communiqué.

Le parti des verts compte faire appel à différentes parties politiques, scientifiques et associatives, afin de « mettre en place une instance de coordination nationale contre le gaz de schiste en Tunisie, qui fera figure d’une cellule de veille, en vue d’assurer le suivi du dossier et de dissuader le gouvernement à permettre à toute partie étrangère d’abuser des richesses de nos enfants. »

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire