Les USA nécessitent 200 milliards de dollars d'infrastructures pour le transport de gaz de schiste

investissement  états-unis  infrastructures  gaz de schiste  exportation

Le futur statut d'exportateur d'hydrocarbures des Etats-Unis demande que soient effectués des investissements colossaux dans des infrastructures de transport et de stockage de gaz et pétrole. Des investissements estimés à 200 milliards de dollars.

L'apport de capitaux issus du boom du gaz de schiste en Amérique du Nord ne semble pas sur le point de s'arrêter. En 2035, les Etats-Unis devraient être en mesure d'exporter du gaz et du pétrole, d'après l'AIE. Les infrastructures devront donc pouvoir suivre.

Jowell Amores, analyste chez Magellan Asset Management, estime que 200 milliards de dollars devraient être investis d'ici 23 ans sans quoi les Etats-Unis pourraient avoir du mal à réussir leur changement de politique énergétique et commencer à exporter.

Mais Amores est confiant puisqu'il considère que ces infrastructures et ces investissements pourraient être réalisés une bonne dizaine d'année avant, soit en 2025.

La société Magellan Infrastructures Fund est particulièrement intéressée par cette opportunité puisqu'elle est spécialisée dans les investissements à bas risque, tels que les aéroports. Les pipelines qui seront utilisés pour le transport sont considérés justement comme à bas risque par Jowell Amores.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire