Un baril de pétrole à 50 dollars en 2015 grâce au gaz de schiste ?

petrole  alphavalue  alexandre andlauer  baril

Alphavalue, cabinet indépendant d’analyse financière, avance l’hypothèse que la chute des prix du gaz américain, à la suite de l’exploitation du gaz de schiste, va entraîner une division par deux du prix du baril d’ici à 2015.

Le cabinet indépendant d’analyse financière, Alphavalue, affirme que l’effondrement des prix du gaz au Etats-Unis, qui sont tombés entre 2 et 3 dollars l’unité de mesure, contre 11 à 12 dollars en Europe et 17 dollars en Asie, va avoir pour conséquence une chute des prix du pétrole dans le monde entier.

Alexandre Andlauer, analyste pétrole et gaz chez Alphavalue, explique que le charbon va être l’intermédiaire pour transmettre la chute du prix du gaz américain au reste du monde : « La courroie de transmission entre le gaz de schiste américain et le pétrole mondial, c’est le charbon, puisque le gaz américain ne se transporte pas, ne s’exporte pas », explique le spécialiste.

Alphavalue prédit ainsi un phénomène de contagion qui entrainerait au final une chute du prix du baril à 50 dollars à l’horizon 2015. Un tel scénario entraînerait une hausse de 46 milliards d’euros de bénéfices pour différentes entreprises du monde entier. Ces gains bénéficieraient principalement aux producteurs d’électricité (17 milliards), métaux et mines (9,5 milliards) et chimie (9,5 milliards), dépassant largement les pertes du secteur pétrolier (-24 milliards d’euros).

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire