BP prévoit un boom de production de gaz et d'huile de schiste en 2020.

huile de schiste  gaz de schiste  BP  production  explosion  boom  états-unis  or noir  fuel  carburant bleu  chine  russie  environnement  économie  augmentation  exportation  importation

Les prévisions de BP concernant l'huile et le gaz de schiste prédisent une explosion de la production en 2020. Les Etats-Unis devraient être les grands vainqueurs sur le marché de l'or noir.

La part du gaz de schiste dans la production globale totale devrait atteindre les 9 % pour 2020, a déclaré Lev Freinkman, économiste chez BP.

Le plus gros volume de la production sera compris dans la production de gaz des Etats-Unis. Les USA devraient devenir les premiers producteurs de gaz de schiste au monde et conserver cette position pour les prochains dix ans.

En 2030, la part du gaz de schiste dans la production globale devrait être de 18 %, les Etats-Unis comptant pour 75 %.

Les Etats-Unis grands gagnants

Actuellement, seulement 2,5 % du monde sont en mesure de mettre en place la production d'huile et de gaz de schiste d'après Freinkman. Il s'agit des USA, de la Russie, du Canada et de la Chine, même si d'autres pays ont également les ressources.

« Cette situation est liée au besoin de spécialistes du forage horizontal et de la fracturation hydraulique afin de forer un grand nombre de puits. En outre, il existe des facteurs terrestres, y compris des aspects politiques, environnementaux, et autres. » a déclaré Freinkman.

D'après l'économiste, le volume de l'exportation de gaz de schiste des Etats-Unis sera de 80 billions de mètres cubes par an en 2030. Cela notamment grâce à la Chine et son besoin exponentiel d'énergie. Ces projections prévoient que les importations de la Chine s'élèveront à 150 billions de mètres cubes par an. Sachant qu'elle sont actuellement à 50 billions.

L'explosion du gaz de schiste a été l'évènement majeur dans le domaine de l'énergie récemment, et son impact va durer quelques années encore. La production de gaz de schiste a été l'un des objectifs des Etat-Unis pendant ces dernières dizaines d'années. Depuis quelques années, de récentes études et découvertes dans d'autres parties du monde ont changé le paysage énergétique.

Et l'huile de schiste dans tout ça?

Price Waterhouse Coopers (PWC) pense que l'huile de schiste est en pleine émergence en tant qu'une solution énergétique à bas prix. Le potentiel est là et sera pleinement cultivé dans les prochaines décennies. Une révolution du marché de l'énergétique est attendue, prodiguant à long terme une énergie sûre à bas prix pour de nombreux pays.

Les analyses de PWC suggèrent que la production d'huile de schiste a le potentiel d'atteindre les 14 millions de barils par jour en 2035, ce qui représentera 12 % de la production mondiale. Cela créerait une baisse des prix de l'huile jusqu'à 40 % (soit 90$ le baril).

PWC conclut qu'à l'heure où les importateurs d'huile bénéficieront de cela, les exportateurs traditionnels que sont la Russie et les pays de l'Est en seront affectés.

Néanmoins, l'Energy Watch Group reste sceptique à propos du boom du gaz et de l'huile de schiste, dont les effets bénéfiques sur la production sont attendu pour 2020. Cette énergie pourrait ne pas être capable de perdurer face aux besoins grandissants de l'industrie en « carburant bleu » et en « or noir ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire