Le gaz de schiste clé de l’adoption des véhicules à gaz ?

véhicule à gaz  gaz de schiste  adoption  marché automobile

Le gaz de schiste pourrait-il devenir un enjeu-clé pour accélérer l’adoption de véhicules utilisant le gaz de schiste ce qui aurait des conséquences positives sur le climat à terme ? C’est ce que tend à prouver une étude globale dirigée par GIA, Global Industry Analysts.

Les véhicules tournant au gaz naturel devraient atteindre, selon les projections, quelques 36 millions d’unités d’ici 2018. Le marché est en forte croissance en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine, poussé par la croissance de la quantité de gaz naturel extrait dans ces pays.

La baisse du prix du gaz, conséquence directe de l'extraction du gaz de schiste et de l'augmentation de la production du gaz naturel, pourrait être un argument fort pour inciter la population à se doter de véhicules tournant au gaz.

Le gaz est en effet le combustible dont la production augmente fortement partout dans le monde alors que les réserves de pétrole commencent doucement à s’épuiser.

Moins polluants, les véhicules tournant au gaz sont déjà connus pour être une des clés de la lutte contre le réchauffement climatique du fait de leurs émissions en CO2 réduites par rapport aux véhicules tournant à l’essence et au diesel.

Selon GIA, l’augmentation de la production de gaz de schiste dans les pays ayant autorisé son extraction, et principalement en Chine et aux USA, pourrait inciter les gouvernements à émettre de nouvelles réglementations incitant l’adoption de véhicules à gaz.

Le gouvernement américain a déjà lancé des aides permettant de faciliter, par le biais de réduction d’impôts, la transformation de camions en camions tournant au gaz ou encore l’achat de nouvelle unités tournant au gaz naturel.

Cela aurait deux  conséquences, une à court-terme et l’autre à long-terme : relancer le marché de l’automobile actuellement saturé et lutter contre le réchauffement climatique.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire