La révolution huilière et gazière du Texas contribue à l’amélioration de la sécurité nationale des Etats-Unis

Texas  gaz de schiste  sécurité  importations

Selon une étude de l’International Energy Agency parue en Novembre dernier, les Etats-Unis pourraient être libres de toute importation d'or noir en provenance d'Arabie Saoudite puisque sa production pétrolière sera supérieure à celle de son exportateur d'ici 2020. Une indépendance énergétique qui pourrait, par extension, renforcer sa sécurité.

On estime que grâce à  l'exploitation du gaz de schiste, les Etats-Unis pourraient devenir autosuffisants d’ici 2035 et inverser considérablement sa courbe du chômage, mais avec un Etat comme le Texas, les projections pourraient être revues à la baisse.

La formation de Eagle Ford seule avait déjà profondément modifié le schéma de l’offre et de la demande à l’échelle nationale et internationale et avait permis la création de 200.000 emplois rien que dans la ville de Houston; sans compter les emplois indirectement liés à cette activité qui, selon certaines appréciations, feraient grimper ce chiffre à près d’un million d’emplois.

La récente découverte de la formation de Cline Shale dans l’Ouest du Texas pourrait donc amplifier cette tendance et réduire davantage le taux des importations pétrolières des Etats-Unis.

Le mois dernier, le pays n’a importé que 37% de sa consommation en pétrole alors que le taux s’élevait à 50% l’an passé et à 70% il y a quatre ans.

Une indépendance progressive  vis-à-vis des pays dont elle dépend pour ses importations en pétrole – l’Irak, l’Arabie Saoudite, le Koweït et le Venezuela- qui pourrait le prémunir de bien des menaces selon les experts et  influer positivement sur sa sécurité nationale.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire