Une défense du gaz de schiste dans le rapport Gallois

Louis Gallois  rapport  delphine batho  gaz de schiste

Le gouvernement avait demandé à Louis Gallois, commissaire général à l’investissement et ancien PDG d’EADS, un rapport sur la compétitivité des entreprises françaises. Selon Paris-Match, au sein de ce rapport il y aura un plaidoyer en faveur du gaz de schiste.

Une « conversation explosive » aurait eu lieu entre la ministre de l’écologie Delphine Batho et M. Gallois à ce sujet d’après le magazine. Si Delphine Batho a réfuté le côté explosif de cet entretien, elle a confirmé un désaccord de fond avec le commissaire général à l’investissement.


Un chapitre du rapport concernerait la « nécessité d’exploiter les gaz de schiste » pour la France. Le pays détient dans son sous-sol près de la moitié des ressources d’Europe.

Louis Gallois a déclaré à Mme Batho que « La France a deux richesses phares, le nucléaire et les gaz de schiste » sur lesquelles « il est hors de question de faire l’impasse ».

La ministre de l’écologie reste cependant sur ses positions fermes concernant le dossier schiste. Elle a déclaré à l’AFP que « certains tenteront en permanence de remettre le sujet sur la table mais, d’un point de vue politique, le débat sur les gaz de schiste est clos ».

Elle a ajouté que le débat a été « tranché par le président de la République » lors de la conférence environnementale de septembre dernier. Une décision qui « reçoit un énorme soutien de la population » d’après la ministre.

Elle a conclu en disant que « les enjeux de la compétitivité ne peuvent pas se résumer à cette question des gaz de schiste ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire