La Russie et l’Amérique latine : prochains eldorados du gaz de schiste ?

Amérique latine  russie  production  prévision  barils  Arabie Saoudite  Venezuela

BP, l’une des plus grandes compagnies pétrolières, estime que la production de gaz de schiste va exploser en Russie et en Amérique latine dans les 20 prochaines années. Une analyse qui laisse espérer que la révolution du gaz de schiste aux États-Unis puisse se produire ailleurs.

Un marché en pleine mutation

Selon son rapport, la Russie va produire 800 000 barils par jour d’ici 2035 tandis que l’Amérique latine en produira 700 000. Des prévisions qui contredisent celles de l’Agence de l’Énergie Internationale qui annonçait en novembre que le gaz de schiste aurait un impact limité sur le marché et que la production allait décliner d’ici 2035 du fait de la difficulté des pays désireux d’exploiter cette ressource de développer les techniques adaptées.

L’augmentation de la production de gaz de schiste aux États-Unis est déjà en train de transformer le marché global, réduisant les importations des États-Unis et forçant les pays exportateurs de l’OPEP tels que l’Arabie Saoudite et le Venezuela à se concentrer sur les marchés émergeant asiatiques.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire