Hypothèse d’une révolution mondiale du gaz de schiste

revolution  gaz de schiste  hypothèse  acteurs économiques

L’exploration et l’exploitation du gaz de schiste, avec l’émergence des nouvelles technologies pour son extraction, pourraient sérieusement affecter les futures relations internationales à venir.

A l’heure actuelle, les grands acteurs économiques mondiaux sont dépendants des importations des hydrocarbures, les groupes pétroliers et gaziers russes étant les principaux fournisseurs de ressources énergétiques sur le marché mondial.

L’exploration et l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste apporte une nouvelle donne. Les puissances économiques mondiales actuellement importatrices pourraient devenir les exportateurs, dans une époque encore lointaine mais envisageable.

Il y a 10 ans en arrière, il était impossible d’imaginer que les Etats-Unis puissent devenir le principal producteur mondial de gaz, dépassant la Russie par le volume de production. C’est pourtant un fait bien réel de nos jours, avec l’exploration et l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste. La Pologne, l’Australie, la Chine, le Royaume-Uni, entre autres, ont déjà commencé leur développement de la production de leurs côtés.

Imaginons si une telle révolution du gaz de schiste à lieu. Les Etats-Unis, les pays d’Europe occidental et la Chine cessent leurs importations de pétrole et gaz ou les réduisent considérablement. L’économie des pays du Golfe persique va sérieusement en subir les conséquences : baisse de la demande, baisse de la production, et baisse de poids géopolitique.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire