Le gaz de schiste menace la production de charbon indonésienne

Indonésie  charbon  prix  gaz de schiste

L’Indonésie est particulièrement riche en charbon ce qui en a fait exploser la production et l’exportation ces dernières années. Mais l’exploitation grandissante des gaz de schiste et les changements sur le marché énergétique qu’elle entraîne menacent ce secteur.

Contrairement à d’autres pays, comme la Chine ou, il fut un temps, la France, en Indonésie le charbon ne gît pas à des kilomètres de profondeur. Il suffit de bulldozer et de créer une carrière à ciel ouvert pour avoir une production conséquente.

Le prix de revient de ce charbon est donc largement inférieur au prix du charbon issu d’un bassin houiller classique. Une aubaine pour les Indonésiens, en particulier pour les industriels, qui n’a pas manqué de susciter des critiques. Les mairies ont en effet donné des permis sans considérations envers les forêts et sans se soucier d’autres problèmes environnementaux.

De véritables fortunes se sont créées au milieu de tensions entre habitants et compagnies, tensions parfois sanglantes. Mais l’âge d’or de la manne noire semble arrivé à sa fin. En cause, le gaz de schiste et le récent engouement mondial qu’il a entraîné.

En 2012, le prix du charbon a chuté de 110 dollars à moins de 80 dollars la tonne tandis que le prix du gaz continuait d’être à des prix historiquement bas. Non seulement cette nouvelle ressource fossile est moins chère mais elle est aussi moins polluante, la combustion du gaz entraînant moins d’émissions de CO2 dans l’atmosphère que la combustion du charbon. Le charbon est d’ailleurs le combustible fossile le plus polluant sur terre.

Pour Wishnu Wardhana, du consortium Indika Energy, ce changement sur le marché énergétique entraînera la mort des compagnies minières spécialisées dans le charbon, en particulier des plus petites. Car la baisse du prix du gaz aux Etats-Unis a aussi entraîné une baisse du prix du charbon américain dont le coût est aujourd’hui « tout à fait compétitif » par rapport au charbon indonésien sur le marché chinois.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire