Gaz de schiste : les pays de l'OPEP préparent leur reconversion

OPEP  hydrocarbure  gaz de schiste  pétrole

Le boom du schiste a mené les Etats-Unis à une production accrue des hydrocarbures mais dans les autres pays, la question reste entière : connaîtront-ils les mêmes retombées et si oui, à quel rythme?

Dans la rubrique « Oilgram News » de New Frontiers, Tamsin Carlisle analyse les projets du Nord de l'Afrique et du Moyen-Orient.

En raison de la baisse des prix du pétrole, les pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP) pourraient resserrer leur production pour éviter une chute des prix semblable à celle observée en 2008-2009.

Les Etats arabes qui endosseront cette chute feront face à plusieurs conséquences : non seulement ils vendront moins de pétrole mais ils exacerberont par la même la pénurie régionale en gaz associé.

Le producteurs pétroliers du Moyen-Orient et du nord de l'Afrique voyaient ce moment fatidique arriver depuis longtemps et pour certains, il était déjà arrivé. Cependant, de nombreux états de la région – exportateurs et importateurs pétroliers confondus- ont développé des programmes efficaces pour trouver et exploiter les dépôts de gaz non associé.

Pour certains des grands producteurs de l'OPEP, Arabie Saoudite, Algérie et Libye, cette démarche a conduit à explorer le potentiel en gaz des roches d'hydrocarbure.

Passé inaperçues, les préparations des producteurs pétroliers du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord pour l'exploration des formations en schiste ont commencé depuis bien longtemps. Résultat : une pression plus forte sur les ressources du gaz conventionnel de la région pourraient amorcer la révolution du gaz de schiste dans la région.

Tandis que l'Algérie s'est déjà positionnée en tant que leader du gaz de schiste de la région, la dominance de l'état Nord-Africain pourrait trouver un conccurrent en l'Arabie Saoudite, le pilier de l'OPEP,  qui s'attend à un épuisement de ses ressources en gaz domestique si le royaume devait cesser sa productioin pétrolière.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire