Impact économique

gaz de schiste  société française  économie  chiffre d'affaires

Le boom américain du gaz de schiste profite aussi aux sociétés françaises

Plusieurs sociétés françaises, pétrolières et non, ont aussi profité de l’exploitation du gaz de schiste américain et de son développement. Si Total est l’exemple le plus éclatant, d’autres sociétés plus petites ont profité de l’expansion de la production d’hydrocarbures non conventionnels en Amérique du Nord.

Lire la suite
total  exploration  danemark  france

Total : projets d'exploitation, terminés en France et poursuivis au Danemark

Au cours de l’année 2010, Total avait obtenu des permis d’exploration de gaz de schiste en France et au Danemark. Le directeur de Total Gas Shale Europe explique au Nouvel Observateur pourquoi le projet danois se poursuit au Danemark, alors que le sujet est clos en France.

Lire la suite
danemark  total gas shale europe  courme  exploration

Total poursuit l'exploration au Danemark

Dans un entretien au Nouvel Observateur, le directeur de Total Gas Shale Europe (gaz de schiste Europe), Bruno Courme, rend compte des projets de la compagnie française au Danemark.

Lire la suite
Qatar  marché du gaz  exportation  gaz de schiste

Le Qatar n’est pas inquiet par l’explosion du gaz de schiste

Le ministre qatari de l’Industrie et de l’Energie a déclaré que le pays ne souffrirait pas de l’explosion du gaz de schiste dans le monde puisqu’il est capable de faire face à tout défi économique que le développement des hydrocarbures non conventionnels peut poser au pays.

Lire la suite
opep  rapport  prevision  international

L’Opep prend acte des ressources non conventionnelles

Jeudi dernier, dans son rapport annuel sur les Perspectives pétrolières mondiales, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a pris en considération pour la première fois le développement de l’exploitation du pétrole et du gaz de schiste.

Lire la suite
Iref  emploi  gaz de schiste  france

L’Iref estime à plus de 40.000 les emplois que créerait l’exploitation du schiste en France

L’Iref, l’Institut de recherches économiques et fiscales s’est interrogé sur l’impact que pourrait avoir l’exploitation du gaz de schiste sur l’emploi en France, et ce en comparant la France au Royaume-Uni et en utilisant deux méthodes de calcul.

Lire la suite

La demande énergétique mondiale est en constante augmentation, et ce, à une époque où les populations souhaitent à la fois diminuer leur facture énergétique annuelle tout en augmentant leurs besoins, avec l'évolution de la technologie et l'explosion des transports de personnes et de marchandises. Dans le dernier quart de siècle, la demande globale de gaz a augmenté de près de 85 % !

Aujourd'hui, seulement 20 % des réserves mondiales de gaz naturels ont été exploitées. D'après l'AIE, l'Agence internationale de l'Energie, environ 920 000 milliards de mettrais cubes de gaz non conventionnels (schiste, grès et houille) seraient disponibles.

Si on ne considère que les Etats Unis, environ 20 % de la demande européenne prévue jusqu'en 2020 se trouveraient emprisonnée dans la roche mère de leurs sous-sols. Lorsque l'on sait que le gaz naturel est l'option énergétique la plus respectueuse de l'environnement, à comparer aux risques du nucléaire ou à la pollution du charbon, par exemple, on comprend qu'il est important de ne pas négliger l'apport possible des gaz de schiste.

Le site LeGazdeSchiste.fr suivra donc l’actualité du gaz et de l’huile de schiste sous l’angle de son impact macro et micro-économique, selon ses conséquences sur l’ordre géopolitique mondial et en fonction des différents acteurs industriels concernés, qu’il s’agisse des autorités gouvernementales ou internationales et des compagnies pétrolières et gazières.