Impact économique

Energie  Prix  Compétitivité  Environnement

Le prix de l’énergie va plomber l’économie européenne pendant au moins 20 ans

D’après l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les prix élevés du gaz et de l’électricité vont continuer de réduire la compétitivité de l’industrie européenne pendant encore au moins deux décennies. Les prix bas américains, entretenus par le gaz de schiste, pourraient même faire baisser de 30 % les exportations européennes.

Lire la suite
Ukraine  Chevron  Stavytsky  Russie

Gaz de schiste : l’Ukraine et Chevron s’associent autour d’un projet de 10 milliards de dollars

Un accord de partage de la production de gaz de schiste a été trouvé entre le gouvernement ukrainien et l’Américain Chevron et devrait être signé en mars prochain. Il porte sur un projet de développement de l’exploitation du gaz de schiste et vise à réduire la dépendance énergétique du pays vis-à-vis de la Russie.

Lire la suite
American Energy Partners  Hess Corp  Utica  accord  gaz de schiste

American Energy Partners achète des champs de gaz de schiste à Hess

American Energy Partners, dirigé par Audrey McClendon, continue de s’implanter à Utica, Ohio, en achetant les champs de gaz naturel à Hess Corp pour 924 millions d’euros, selon les familiers avec le sujet.

Lire la suite
Boom  gaz de schiste  Etats-Unis  Angleterre  Ed Davey

Le boom du gaz de schiste américain pourrait mettre à mal l'industrie européenne

Le secrétaire à l'Energie du gouvernement britannique Ed Davey a fait état, lors d'un entretien accordé à la BBC, de ses craintes de voir l'explosion du gaz de schiste outre-Atlantique menacer la compétitivité européenne. Une menace à ne pas sous-estimer selon lui.

Lire la suite
Russie  Ukraine  Vladimir Poutine  indépendance énergétique

Gaz de schiste : l’hypocrisie de la Russie face à l’Ukraine

Depuis lundi 20 janvier dernier, le ministère russe des Ressources naturelles indique sur son site Internet désapprouver les futures explorations de gaz de schiste en Ukraine. Si le ministère invoque des raisons environnementales, il est plus probable que ce soit une nouvelle fois une histoire de gros sous. 

Lire la suite
Arabie saoudite  Etats-Unis  USA  pétrole

Développement du gaz de schiste aux USA : l’Arabie saoudite est confiante

Dimanche 19 janvier dernier, le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a déclaré ne pas être inquiet face au développement du pétrole de schiste dans des pays comme les États-Unis.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >

La demande énergétique mondiale est en constante augmentation, et ce, à une époque où les populations souhaitent à la fois diminuer leur facture énergétique annuelle tout en augmentant leurs besoins, avec l'évolution de la technologie et l'explosion des transports de personnes et de marchandises. Dans le dernier quart de siècle, la demande globale de gaz a augmenté de près de 85 % !

Aujourd'hui, seulement 20 % des réserves mondiales de gaz naturels ont été exploitées. D'après l'AIE, l'Agence internationale de l'Energie, environ 920 000 milliards de mettrais cubes de gaz non conventionnels (schiste, grès et houille) seraient disponibles.

Si on ne considère que les Etats Unis, environ 20 % de la demande européenne prévue jusqu'en 2020 se trouveraient emprisonnée dans la roche mère de leurs sous-sols. Lorsque l'on sait que le gaz naturel est l'option énergétique la plus respectueuse de l'environnement, à comparer aux risques du nucléaire ou à la pollution du charbon, par exemple, on comprend qu'il est important de ne pas négliger l'apport possible des gaz de schiste.

Le site LeGazdeSchiste.fr suivra donc l’actualité du gaz et de l’huile de schiste sous l’angle de son impact macro et micro-économique, selon ses conséquences sur l’ordre géopolitique mondial et en fonction des différents acteurs industriels concernés, qu’il s’agisse des autorités gouvernementales ou internationales et des compagnies pétrolières et gazières.