Impact économique

Keystone XL  pétrole  gaz de schiste  Etats-Unis  TransCanada  Keystone  pétrole brut  Oil Change International  Steve Kretzmann  Agence internationale de l'énergie  oléoduc

Amérique du Nord : un projet pétrolier remis en question par l’explosion du gaz de schiste

L'extension de l'oléoduc devant créer une nouvelle route d'acheminement du pétrole issu des sables bitumineux du Canada vers le Golfe du Mexique en passant par le Montana, le Dakota du Sud et le Nebraska est remis en question par le boom du gaz de schiste aux Etats-Unis. Le projet, lancé il y a 5 ans par Keystone XL, est estimé à 5,3 milliards de dollars soit un peu plus de 4 milliards d’euros.

Lire la suite
gazprom  gaz de schiste  huile de schiste  PIB  académie russe  inquiétude  exportations  prix

L’Académie russe des Sciences s’inquiète des effets du gaz de schiste sur le PIB du pays

La Russie serait-elle vraiment menacée par le boom du gaz de schiste aux USA et dans les autres pays du monde ? Pour la première fois un organe scientifique russe estime que oui. Et les effets seraient catastrophiques pour le PIB et les exportations du géant de l’Est.

Lire la suite
charbon  AIE  James Wiliams  gaz de schiste

Aux Etats-Unis le gaz de schiste fait de l’ombre au charbon

Depuis le développement du gaz de schiste, l’exploitation du charbon serait en diminution sans pour autant disparaitre vraiment.

Lire la suite
Imerys  proppants  céramique  PyraMax  gaz de schiste  investissement  industrie

La française Imerys investit encore dans le gaz de schiste américain

L’interdiction du gaz de schiste en France oblige les industriels français à développer leur activité aux Etats-Unis comme le fait actuellement Imerys qui a investi plus de 200 millions de dollars pour racheter PyraMax Ceramics, productrice de proppants.

Lire la suite
gaz de schiste  Etats-Unis  réserves naturelles  réserves de gaz de schiste  gaz de schiste naturel  PGC  Potential Gas Commitee

Etat des lieux des réserves américaines de gaz de schiste

L’exploitation des ressources non-conventionnelles en hydrocarbures bat son plein et aux Etats-Unis le nombre de réserves de gaz naturel de schiste ne cesse d’augmenter.

Lire la suite
OPEP  gaz de schiste  pétrole  stratégie

Face à l’expansion du gaz de schiste, les pays de l’OPEP revoient leur stratégie

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sortent de leur torpeur et tentent de réagir face à l’expansion croissante du gaz de schiste dans un de ses états-nation clients, les Etats-Unis.

Lire la suite

La demande énergétique mondiale est en constante augmentation, et ce, à une époque où les populations souhaitent à la fois diminuer leur facture énergétique annuelle tout en augmentant leurs besoins, avec l'évolution de la technologie et l'explosion des transports de personnes et de marchandises. Dans le dernier quart de siècle, la demande globale de gaz a augmenté de près de 85 % !

Aujourd'hui, seulement 20 % des réserves mondiales de gaz naturels ont été exploitées. D'après l'AIE, l'Agence internationale de l'Energie, environ 920 000 milliards de mettrais cubes de gaz non conventionnels (schiste, grès et houille) seraient disponibles.

Si on ne considère que les Etats Unis, environ 20 % de la demande européenne prévue jusqu'en 2020 se trouveraient emprisonnée dans la roche mère de leurs sous-sols. Lorsque l'on sait que le gaz naturel est l'option énergétique la plus respectueuse de l'environnement, à comparer aux risques du nucléaire ou à la pollution du charbon, par exemple, on comprend qu'il est important de ne pas négliger l'apport possible des gaz de schiste.

Le site LeGazdeSchiste.fr suivra donc l’actualité du gaz et de l’huile de schiste sous l’angle de son impact macro et micro-économique, selon ses conséquences sur l’ordre géopolitique mondial et en fonction des différents acteurs industriels concernés, qu’il s’agisse des autorités gouvernementales ou internationales et des compagnies pétrolières et gazières.