Impact économique

Syndicats  patron  exploitation  france  économie  gaz de schiste  chômage  croissance

Les syndicats et le patronat ne veulent pas faire l'impasse sur le gaz de schiste

La croissance est en berne et les syndicats et les patrons savent bien que sans croissance, le chômage ne risque pas de reculer de si tôt. Pour inverser la tendance, toutes les pistes sont envisagées. Le gaz de schiste aussi.

Lire la suite
schiste  alberta  colombie britannique  canada  investissement  gaz de schiste  montney

La perte d'intérêt pour les sables bitumineux pourrait faire le bonheur de la Colombie-Britannique

Les sables bitumineux perdent de l'intérêt pour les compagnies pétrolières. En Alberta, Marathon Oil a annoncé la vente de 20 % de ses parts dans un projet d'extraction de pétrole à partir de ces sables. Mais ailleurs au Canada on attend les retours positifs de ces changements d'objectifs. En particulier, la Colombie-Britannique pourrait attirer plus d'investisseurs que prévu.

Lire la suite
gaz de schiste  amérique  canada  sables bitumineux  marathon oil  investissement  pétrole

Les investisseurs plus attirés par le pétrole de schiste que par les sables bitumineux

Les analystes financiers semblent d'accord sur un point : l'attractivité économique du pétrole de schiste des Etats-Unis n'a pas encore cessé. Bien au contraire, les gisements de roche-mère semblent attirer de plus en plus d'investisseurs qui délaissent d'autres projets économiquement moins rentables.

Lire la suite
gaz de schise  deloitte  étude  impact économique  huile de schiste  investissement  capital  amérique du nord

Deloitte : le gaz de schiste est un phénomène de longue durée

Le cabinet d'audit Deloitte estime que le gaz de schiste sera un phénomène de longue durée, contrairement à ce que plusieurs analystes pensent de la question. Dans une étude menée l'année dernière, le service d'études financières du cabinet a confirmé la confiance croissante concernant les hydrocarbures non conventionnels.

Lire la suite
Pologne  gaz de schiste  taxation  ministre des Finances

Pologne : pas de taxation sur la production de gaz de schiste d'ici 2020

La Pologne attendra 2020 pour commencer à taxer la production de gaz de schiste. Le pays veut rendre son extraction plus attractive après le départ successif de plusieurs entreprises étrangères ces derniers mois.

Lire la suite
Total  patrick pouyanné  port arthur  gaz de schiste  investissement  traitement  vapocraqueur  BASF  Etats-Unis

L'usine de traitement de Total située au Texas va s'adapter au gaz de schiste

Le site américain de Port Arthur au Texas, dédié au traitement des hydrocarbures bruts et exploité par Total et BASF (Allemagne), va s'adapter à l'afflux croissant de gaz de schiste afin d'être plus performant et mieux correspondre à la production américaine.

Lire la suite

La demande énergétique mondiale est en constante augmentation, et ce, à une époque où les populations souhaitent à la fois diminuer leur facture énergétique annuelle tout en augmentant leurs besoins, avec l'évolution de la technologie et l'explosion des transports de personnes et de marchandises. Dans le dernier quart de siècle, la demande globale de gaz a augmenté de près de 85 % !

Aujourd'hui, seulement 20 % des réserves mondiales de gaz naturels ont été exploitées. D'après l'AIE, l'Agence internationale de l'Energie, environ 920 000 milliards de mettrais cubes de gaz non conventionnels (schiste, grès et houille) seraient disponibles.

Si on ne considère que les Etats Unis, environ 20 % de la demande européenne prévue jusqu'en 2020 se trouveraient emprisonnée dans la roche mère de leurs sous-sols. Lorsque l'on sait que le gaz naturel est l'option énergétique la plus respectueuse de l'environnement, à comparer aux risques du nucléaire ou à la pollution du charbon, par exemple, on comprend qu'il est important de ne pas négliger l'apport possible des gaz de schiste.

Le site LeGazdeSchiste.fr suivra donc l’actualité du gaz et de l’huile de schiste sous l’angle de son impact macro et micro-économique, selon ses conséquences sur l’ordre géopolitique mondial et en fonction des différents acteurs industriels concernés, qu’il s’agisse des autorités gouvernementales ou internationales et des compagnies pétrolières et gazières.