Gazprom Neft s’intéresse à l’huile de schiste

Gaz de schiste  huile de schiste  Gazprom Neft  Russie

Gazprom Neft, le géant de l'énergie Gazprom, creuse les sols  afin de trouver de l'huile de schiste en Sibérie occidentale. La réalisation du projet d’huile de schistes bitumineux est considérée comme une bouffée d’air frais dans l'exploitation du pétrole où les dépôts traditionnels montraient des signes de déclin.

Gazprom Neft a commencé l'exploration de la formation Bazhenov contenant potentiellement 8 à 9 milliards de tonnes de schistes bitumineux au minimum. La formation du pétrole se trouve à une profondeur de plus de 2 km et d’une superficie de 1,2 millions de km ² et ce en Sibérie occidentale uniquement, (l’équivalent des territoires de la France et de l'Espagne).

Il faut s’attendre à ce que Gazprom Neft extrait des volumes considérables d’huile de schiste au plus tôt en 2021, mais au final, on peut s’attendre à l'exploitation d'au moins 150 millions de tonnes. Autrement, Gazprom, qui a toujours été réticent à suivre la tendance américaine concernant le développement du gaz de schiste, s’est enfin intéressé à l'huile de schiste.

«Contrairement à la situation avec le gaz de schiste, Gazprom est vraiment intéressé par l'exploration de schistes bitumineux. Nous avons l'intention de nous développer de manière active dans cette direction," déclarera Gazprom et le PDG de Gazprom Neft Alexeï Miller.

Gazprom partenaire de longue date de la compagnie étrangère Royal Dutch Shell, a convenu de partager sa technologie via Salym Petroleum Development NV (SPD). Il a été rapporté que les compagnies pétrolières russes Lukoid, Rosneft et Surgutneftegaz entreprennent des projets d'extraction de pétrole de schiste qui leur sont propres.


 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire