La formation Monterey, nouvel eldorado de l’huile de schiste ?

monterey  eldorado  huile de schiste  californie

La Californie pourrait bien être assise sur une des plus grosses réserves d’huile de schiste des Etats-Unis : la formation Monterey. Une information qui, si elle est confirmée par les relevés géologiques, pourrait bien asseoir la suprématie des USA concernant le gaz et l’huile de schiste.

La formation Monterey s’étend sur près de 4.000 kilomètres carrés dans le sous-sol de l’Etat de Californie, en particulier dans le centre et le sud. D’après les études préliminaires, il y aurait quatre fois plus de gaz de schiste dans cette formation que dans la formation Bakken située dans le Dakota du Nord.

Quelques 15,4 milliards de barils de pétrole de schiste seraient confinés dans les couches de roche-mère. Mais la seule technique utilisable pour l’extraire est la technique de fracturation hydraulique et la situation géologique de la Californie, qui se situe sur une faille tellurique.

Cette particularité n’entraîne pas forcément, comme on pourrait le penser, un risque accru de tremblements de terre ; le problème est que l’huile de schiste se retrouve cachée dans des poches difficiles à atteindre et donc l’extraction est plus coûteuse.

Alors que les compagnies pétrolières sont en train d’acheter de plus en plus de terrains et de droits de prospection, Gabe Garcia, du Bureau of Land Management de Bakerfield estime à seulement 25 ou 30 les forages atteignant les 4 kilomètres de profondeur nécessaires pour atteindre les poches de pétrole.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire