Jordanie : le gouvernement autorise la distillation et l’exploitation de l’huile de schiste

huile de schiste  exploration  distillation  Jordanie

Le gouvernement jordanien a signé un accord de concession avec la société Saudi Arabian Oil Shale pour la distillation de l’huile de schiste. 

La société a effectué l’étude de faisabilité exigée en Atarat Umm Ghadran. L’étude a compris  une fouille géologique et une évaluation de l’impact environnemental que pourrait avoir le projet sur cette zone.

L’entreprise utilisera la technologie russe et aura une capacité de production allant de 2.650 fûts par jour  pour  atteindre 30.000 fûts dans les quatre aux huit prochaines années. Le projet devrait coûter 1.93 milliard de dollars.

Dans le même mouvement, le gouvernement a signé un accord de co-production avec la société coréenne Global Energy afin que soit menée une exploration huilière dans la mère morte et le Wadi Araba. Cette exploration se fera en trois phases et s’étendra sur 6.819 km².

La société coréenne répondra à ses obligations contractuelles pendant les quatre années de la phase exploratoire : elle effectuera des études géologiques de la zone, se chargera de l'enquête sismique et du forage de trois puits pour l’exploration de l’huile de schiste.

En outre, le conseil des ministres a décidé de former un comité pour promouvoir l’exploration huilière dans les régions du sud de la Jordanie en partenariat avec l’Autorité des Ressources Naturelles.

La formation de ce comité laisse entrevoir les efforts du gouvernement pour ouvrir et  présenter les territoires  en vue d’une exploration potentielle en huile, notamment dans un contexte de majoration des prix du pétrole.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire