Pays Basque : l’Ararteko demande un moratoire sur la fracturation hydraulique

ararteko  pays basque  moratoire  fracturation hydraulique

Le médiateur du Pays Basque sud, l’Ararteko Iñigo Lamarca, a demandé un moratoire concernant la prospection et l’extraction des hydrocarbures non conventionnels sur le territoire de la communauté autonome.
 

Iñigo Lamarca demande au gouverneur du Pays Basque de mettre en place un débat citoyen « social, transparent et ouvert » concernant la stratégie énergétique de la Communauté autonome.

M. Lamarca espère ainsi faire accepter un moratoire visant à stopper les projets d’exploration prévus en Euskadi jusqu’à ce qu’une évaluation soit faite par les autorités compétentes sur les risques « économiques, sociaux et environnementaux ».

Le collectif « Fracking ez Araba », opposé au gaz de schiste et à la fracturation hydraulique avait déposé diverses plaintes à l’Ararteko ce qui l’a conduit à prendre position.

« Frackig ez Araba » a, suite à cette prise de position du Défenseur du peuple, demandé que tous les projets prévus soient annulés.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire