La fracturation hydraulique pourrait être autorisée dans l’Illinois

fracturation hydraulique  illinois  réglementation  adoption

Le développement de l’extraction du gaz de schiste qui a apporté divers changements aux Etats-Unis intéresse de plus en plus d’Etats. Le dernier en date qui pourrait autoriser la technique de fracturation hydraulique sur son territoire est l’Illinois.

L’Etat de l’Illinois espère bénéficier des changements que l’exploitation du gaz de schiste a apportés dans le Dakota du Nord, à savoir 41.000 emplois en quatre ans et le statut d’Etat avec la plus grande croissance de tous les Etats-Unis.

Brad Halbrook, représentant de l’Illinois, a déclaré que la nouvelle réglementation « fait 90 pages et s’emploie à définir tous les aspects possibles de la fracturation hydraulique. Elle devrait gérer la question des royalties et des taxes qui vont avec cette industrie ». Aux Etats-Unis, les propriétaires des terres sont propriétaires aussi de leur sous-sol ce qui entraîne que l’extraction des hydrocarbures leur apporte des bénéfices.

Les analystes estiment que l’Etat de l’Illinois pourrait largement bénéficier de cette autorisation. 47.000 emplois en trois ans pourraient être créés pour 9 milliards de plus dans l’économie globale de l’Etat.

« Nous sommes à la limite nord de la formation New Albany, donc nous pensons qu’il n’y aura pas seulement une activité industrielle d’extraction du gaz de schiste mais aussi une augmentation de toute les activités liées et des emplois dans ces domaines seront créés » estime M. Halbrook.

La nouvelle réglementation de l’Etat de l’Illinois prendra aussi en compte la question écologique liée à la fracturation hydraulique : « la loi-cadre sera la plus stricte des Etats-Unis » a déclaré M. Halbrook.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire