Innovation : une éponge pour une fracturation hydraulique écolo

eponge  abtech  glenn rink  innovation

La société Abtech a mis au point une nouvelle éponge synthétique qui permet d’absorber des matières huileuses et de filtrer efficacement de grandes quantités d’eaux usées. Cette nouvelle innovation pourrait faire de la fracturation hydraulique une technique d’extraction écologique.

La semaine dernière, à Houston, aux Etats-Unis, lors du troisième sommet international sur le gaz et l’huile de schiste, la récompense de la meilleure innovation technique a été attribuée à la société Abtech, pour l’invention d’une simple éponge en plastique appelée « Smart Sponge » (éponge intelligente).

L’un des gros soucis de la fracturation hydraulique, technique d’extraction du gaz de schiste, se concentre sur la quantité considérable d’eau usée que rejette cette activité. La solution qu’apporterait cette éponge est simplement de filtrer efficacement cette eau sale afin qu’elle puisse être réutilisée dans un circuit d’eau interne à la fracturation hydraulique, ou tout simplement reversée dans la nature sans qu’il y ait de conséquences néfastes pour l’environnement.

Le grand avantage de cette éponge réside dans son rejet total de l’eau et sa tres forte absorption des matières huileuses, ne pouvant plus s’échapper une fois absorbée. Grâce à cette éponge, il serait possible de filtrer efficacement plus d’un mètre cube d’eau pas minute.

Les matières huileuses enfermées dans cette éponge pourraient ensuite être réutilisée comme carburant d’un générateur Abtech en court de développement. La boucle du recyclage serait ainsi bouclée a expliqué Glenn Rink, fondateur d’Abtech et co-inventeur de « Smart Sponge ».

Réactions et commentaires
La vérité c'est qu'aucune méthode ne trouvera grâce aux écolo puisque ces derniers souhaitent la décroissance. Or une source d'énergie facile d'accès, en grand quantité et pas chère (comme le gaz de schiste) est par définition l'ennemi de la décroissance. CQFD.
Ray | Le 24 septembre 2012 à 18:13:51
J'adore ! Merci pour ce bel article ! C'est très drôle !
Gall | Le 24 septembre 2012 à 18:20:52
Pour ceux qui trouvent cet article drôle, j'espère qu'ils riront toujours autant quand leurs factures d'électricité exploseront dans le future. En effet c'est inéluctable puisque l'Europe, droguée au principe de précaution, refuse toute innovation dans le domaine de l'énergie et continue à vouloir exploiter les 'énergies renouvelables' qui sont chères et peu rentables.
floyd | Le 24 septembre 2012 à 19:37:37
technique indiscutablement intéressante vu la quantité et la dangerosité des boues issues des forages hydrauliques ...
reste à trouver un moyen de traiter convenablement de si grandes quantités parce que cramer une huile pleine de métaux lourds et d' éléments type radionucléides comme ils ont eu droit aux usa , je suis pas sur que ce soit une bonne idée.... sans oublier que ce seul système de filtration à mon humble avis ne doit pas résoudre à 100% le traitement de ces rejets....
nicolas | Le 25 septembre 2012 à 00:20:04
Cà y est on est sauvé, Zorro est arrivé avec son éponge magique. On va pouvoir se gaver de gaz pas cher ! Mort de rire
jacques | Le 29 septembre 2012 à 22:52:43
l'énergie libre existe mais les multinationales préfèrent les énergies limité et polluantes, dangereuses car ça leur rapporte de l'argent !
Leur intérêt est certainement pas le bien du peuple, la santé, la sauvegarde de l'environnement.
Ils ne veulent que de l'argent. La santé de la population, le protection de notre bel environnement ils en ont rien à faire.
Si vous êtes pas capable de voir ça c'est que vous vous rendez vraiment pas compte de la réalité !!
Peace
lulu | Le 16 janvier 2013 à 21:35:43
http://www.marcellus-shale.us/fragmentation.htm
A TRADUIRE. LA VERITE EST AILLEUR :(
http://www.marcellus-shale.us/fragmentation.htm
A TRADUIRE. LA VERITE EST AILLEUR :(
Qui aime voir dans les campagnes des chantiers a tous les coins de rue et des camions sur nos petites routes et usé l'eau alors que c'est la vie, qui veux remettre en question notre agriculture BIO avec des polluants de toutes natures, qui veux gâcher nos belle campagnes
jean | Le 17 février 2013 à 20:51:16
Encore du pur Lobbying qui dissimule.
Original l'éponge hydrophobe qui gonfle au pétrole et pas à l'eau, mais le problème est surtout dans la fracturation sous terre qui laisse remonter un tas de cochonneries, fluor, soufre à Lacq qui pue, qui démolit tout le sous sol pour extraire le gaz et le pétrole coincé dedans, avec des séismes et effondrements de terrains, inévitables tôt ou tard, comme cela s'est déjà produit.

Enfin le sous sol de la terre contient des quantité énormes de carburants pétrole et gaz CH4 piégés depuis 600 millions d'années de vie sur terre multicellulaire respirant l'oxygène produit par photosynthèse qui renouvelle tout cet oxygène de toute l'atmosphère tous les 200mille ans, environ.
Ainsi tout notre oxygène que nous respirons a été renouvelé 600/0,2=3000 fois par la photosynthèse des plantes et algues, surtout le plancton.
A chaque molécule d'oxygène formé correspond un atome de C non oxydé, CH4 ou pétrole, stocké sous terre, soit 3000 fois la quantité nécessaire pour bruler tout l'oxygène respiré !!
Aussi même si ce carbone a été recyclé de façon complexe, sur ces 3000 fois, il reste sous terre et au fond des océans largement de quoi bruler avec tout l'oxygène de notre atmosphère !!
Cet argument simple de bon sens, jamais dit, montre que le pic pétrolier n'existera jamais !!

Et sans limites, on brulera tout l'oxygène respirable ne laissant que 20% de CO2 à la place, nous morts à quelques % bien avant, obligés de porter des masques à oxygène !!
dedelreu | Le 03 mars 2014 à 16:45:32
Déposer un commentaire