Recycler l’eau provenant de la fracturation hydraulique suscite de plus en plus l’intérêt

fracturation hydraulique  recyclage  eau  industries

La compagnie Omni Water Solutions est en pleine recherche sur le recyclage de l’eau provenant de la fracturation hydraulique. Ils auraient mis en place un container capable de purifier l’eau grâce à des filtres et autres moyens.

Cette compagnie, vieille d’à peine 4 ans, aurait trouvé le moyen de purifier l’eau provenant de la fracturation hydraulique. L’eau pourrait ensuite être réutilisée pour la fracturation, technique qui nécessite entre 4 et 6 millions de litre d’eau par puits.

L’eau, une fois filtrée par la compagnie, serait sans aucun danger. Le chef de la direction d’OMNI, Warren Sumner, a en effet déclaré que lors des essais effectués en 2011, il aurait même pris une douche avec cette eau recyclée par sa société alors que son container d’eau douce était vide.

Il a ajouté que l’eau recyclée ne contenait pas de chlore et s’est amusé a précisé à ses interlocuteurs qu’ils « seraient surpris du bien-être qu’on ressent, particulièrement après s’être lavé les cheveux ».

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à développer des technologies permettant de recycler l’eau provenant de la fracturation hydraulique. L’eau est cependant encore assez rarement recyclée dans des Etats comme le Texas où l’eau douce reste peu coûteuse.

Dans d’autres régions comme à la formation Marcellus, environ 90% de l’eau utilisée pour l’exploitation des gaz de schiste est recyclée. Ceci reste une exception, dans la plupart des formations américaine, l’eau n’est recyclée que dans 2 à 20% des cas.

Ce clivage entre les Etats américains s’explique par la différence du prix de l’eau potable dans le pays selon les régions, mais aussi par le prix élevé du recyclage de l’eau. Cependant, ce problème pourrait être bientôt réglé ; la Commission des chemins de fer travaille en ce moment sur une réglementation qui facilitera le recyclage de l’eau pour les entreprises, alors que d’autres lois sont également en écriture.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire